• identi10

    identi10

  • Qui je suis !
    -------------------------------------------
  • " L'équilibre doit absolument imprégner le Monde , tant au niveau individuel que collectif , pour que l'harmonie et la paix puissent s'installer . " - Eric G -

    ---------------------------------------------

    ---------------------------------------------
  • hobbies

    ----------------------------------------

  • Sondage

    Merci de donner votre avis ! Ce blog vous semble :

    Voir les résultats

    Chargement ... Chargement ...
  • Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter

  • Méta

  • Votre attention svp !

    Certaines marques , images et vidéos qui sont présentes sur ce site appartiennent à leurs auteurs respectifs . Si vous notez des infractions sur mon blog , je m'en excuse . Merci de m'avertir pour que je puisse régulariser . Pour ce qui est de mon travail (textes , photos , croquis ...) , ils sont libres de droit . Eric G ------------------------------------------

    Cliquez ici

* Historique (1976 – 1996)

Posté par Eric G le 10 décembre 2012

stationica016bis.jpg

* Historique (1976 - 1996) dans Radio ft102

 

 » CQDX de 168 ICA 01 op Eric …  »


stationica016.jpg

Je suis amateur radio longue distance ( DX ) sur la bande des 11 mètres .

Pour pratiquer le DX , il faut avoir une station équipée d’un émetteur- récepteur HF possédant la bande des 11 mètres , d’un amplificateur de puissance (optionnel ) et d’une antenne omnidirectionnelle ou directive . L’antenne sera de préférence montée sur un mât pour être dégagée et , dans le cas d’une directive , cette dernière sera montée sur un rotor afin de pouvoir l’orienter dans la direction du pays contacté , apportant ainsi un meilleur confort de trafic . Des connaissances techniques appropriées sont nécessaires pour le réglage et la bonne installation de l’antenne , ainsi que pour l’utilisation de l’émetteur ou d’un amplificateur .

Tout opérateur ( OM ) doit avoir une qualité essentielle pour faire du DX . Cette qualité , c’est la patience . L’opérateur est avant tout unécouteur( un SWL ) . Il écoute en balayant toute la plage de fréquences afin de pouvoir détecter la présence de stations audibles , preuve de présence de propagation . Ensuite , il n’hésitera pas à lancer des appels dans les règles de l’art* et d’entrer en contact radio avec les différentes stations qui sont généralement dans différents pays ( QTH ) du monde . Pour que le contact puisse se réaliser dans de bonnes conditions , il faut espérer que le couloir de propagation se maintient tout au long de l’opération . Il s’agit ici de propagation d’onde radioélectrique ou onde hertzienne qui se propage dans l’espace libre , d’où la performance d’établir ce type de contact …

* Tout appel ou toute réponse à un appel doit se faire en déclinant un minimum d’informations et en l’occurrence son identité radio . Pour cela l’opérateur utilise un indicatif ( un QRZ ) qui est propre à sa station et normalement unique dans le monde de la radio . ( Le mien est : 168 ICA 01 ( prononcez : Unité Six Huit India Charlie Alpha Zéro Un ) ) . Quand un contact est établit sur un canal d’appel international , un changement de fréquence( un QSY ) s’impose . Il faut alors faire attention à ne pas gêner un autre contact en cours lors de ce changement de fréquence et aussi rester très attentif aux éventuels  » break  » ( autres stations qui voudraient s’incorporer dans la conversation ( le QSO ) ) . En effet , le contact radio peut s’effectuer à plusieurs sur la même fréquence . Il n’est pas rare de se retrouver en QSO avec des stations qui se trouvent géographiquement aux antipodes … La courtoisie et le savoir vivre sont normalement des critères essentiels de tout opérateur radio .

Pour converser , l’opérateur utilise un langage codé appelé code Q . Il s’agit d’un ensemble de codes de trois lettres , au sens bien précis , utilisé par tous opérateurs radio . L’utilisation de ce code est très pratique lors de difficultés linguistiques , de brouillage radio ( QRM ) , de fading ( QSB ) ou de trafic important . En effet , il permet d’accélérer la transmission .

Tout contact radio peut ensuite être confirmé par l’envoi d’une carte personnalisée qu’on appelle : la QSL . Il faut alors rédiger sur une simple carte postale ou une carte spécifique à sa station , les données précises du contact établit . On y mettra par exemple la date , l‘heure ( le QTR ) , le lieu ( le QRA ) , la fréquence radio , le mode de transmission ( LSB , USB , AM , FM , CW ) , les conditions de trafic etc … Un petit mot sympa ( QRO ) accompagne toujours la QSL . On oubli surtout pas les civilités d’usages : les 73 ( amitiés ) , le 51 ( poignée de main) , ou les 88 ( bisous pour la gente féminine ) . L’YL étant la jeune fille et l’XYL la femme mariée .

Exemples de QSL

qslexempleericg.jpg

qslexemple2ericg.jpg

qslexemple3ericg.jpg

Faire du DX est une activité très enrichissante . En effet , l’opérateur peut aller au delà des frontières et effectuer des contacts amicaux . Les différences raciales , sociales et religieuses n’existent pas lors de ses contacts . On parle alors de tout et de rien ( météo , société , hobbies , techniques , etc … ) et on peut se faire de vrais amis ( des VX ) à travers le monde . En fonction de la période de propagation , il sera possible ou pas de nouer certaines affinités et de retrouver des opérateurs régulièrement sur les ondes ou sur un canal de standby . Un cycle de 11 années de présence de propagation est généralement propice à ce type d’entretien , malmené malheureusement par un autre cycle de 11 autres années ou la propagation sera alors sporadique , voir nulle .

Le DX engendre aussi ce que l’on appelle des chasseurs de QSL et ils sont légions sur les ondes : ce sont de grands collectionneurs … D’autres préfèrent essentiellement le QSO amicale et instructif .

En général , plus on est actif et plus il y aura des chances qu’on soit connus et reconnus sur les ondes , mais ce ne sont pas les seuls critères .

Plus le contact est éloigné , plus la performance est grande . D’ailleurs , tout opérateur doit avoir un minimum de connaissance technique ( voir législatif ) pour bien gérer sa station . Son savoir-faire fait de lui un bon ou moins bon DX’eur .

Enfin , savoir se débrouiller en anglais est un atout non négligeable mais pas nécessairement obligatoire .

Quelques souvenirs

webmaster_221 dans RadioSecours portés grâce à la radio

  • Dans les années 90 , alors que j’étais en QSO avec des stations d’Europe sur la 27390 USB , un « break » se signala suivit d’un S.O.S . C’était un « maritime mobile » ( un bateau ) en difficulté au beau milieu de l’Océan Indien . Le voilier de ce navigateur avait démâté et sa VHS était en panne . Il avait heureusement à bord un poste CB en 27Mhz et ce jour-là la propagation était fort heureusement au rendez-vous . Après m’avoir expliqué sa situation et pris ces coordonnées géographiques , j’ai pu alerté les autorités maritimes qui lui ont porté secours …
  • Une autre fois , c’étaient des touristes en excursion au Piton des Neiges ( Ile de la Réunion ) . Ce jour là , un des membres du groupe avait fait un malaise cardiaque et se trouvait en difficulté . Un de ces amis avait rebrousser chemin pour alerter la sécurité et , lorsqu’il arriva sur le parking , un Cibiste mobile était dans le coin et avait pu recueillir toutes les données de l’accident . Comme il était en train d’écouter notre QSO , il m’interpella sur ma station en fixe , ce qui m’a permit d’alerter les secours par 600 ( téléphone ) . La personne victime du malaise a été secouru en très peu de temps …

webmaster_221Un contact pas comme les autres

  • Un après midi , alors que j’étais en train de papoter avec mon ami Siéra Bravo op Alain sur 27390 USB , un break se fait entendre . Mon ami et moi étions en train de discuter en anglais , question de parfaire mes interventions radio dans la langue de Shakespeare ( lui étant prof d’anglais ) . Donc , nous avons interrompu notre activité pour incorporer le  » break » sur notre fréquence . Grande a été notre surprise lorsque nous avons pris connaissance de l’origine de cet opérateur . En effet , c’était un commandant de bord d’un vol 747 , sur une ligne Internationale quelque part en direction de l’Indonésie . Il était dans son avion et a échangé quelques mots avec nous pendant 4-5 mn , le temps d’un sympathique coucou et de nous laisser ces coordonnées civils pour une petite QSL … Inutile de vous dire que nous avons été époustouflé par l’audace de cet opérateur !

webmaster_221Une anecdote de propagation

  • L’ile de la Réunion est une petite ile comme tout le monde le sait . Un jour , nous étions à plusieurs sur une fréquence . Il y avait moi sur le Tampon ( sud de l’ile ) , une station du sud de France et un Brésilien . A un moment , la station du Brésil nous prévient qu’il y a un break . Le Français et moi , n’entendant pas ce break , nous restons bien sagement en standby . Au bout de quelque minutes , le Brésilien me fait savoir qu’il y a un message pour moi et me demande si j’ai la copie ( la réception ) d’une dénommée Mandarine en push-pull mobile ( voiture ) sur l’ile . L’opératrice me recevait très bien . Je lui répondit que non et je fus très surpris car il s’agissait en fait de mon épouse …

Alors , ce qui se passa est très anecdotique , la propagation devenant très capricieuse , je finis par ne plus recevoir le Brésil et toujours pas mon épouse . Mais elle , elle me recevait toujours bien . Le Français lui continuait de recevoir le Brésil , mais pas mon épouse , et moi j’entendais seulement le Français . Le Brésiliens m’entendait … C’est alors qu’on se retrouva dans une situation , où mon épouse en mobile devait passer par le Brésil , pour que ce dernier retransmette ( QSP ) au Français un message qui m’était destiné . Cette configuration de QSO durera un peu plus de 7 mn , puis la propagation finit par tomber .

Et vous savez quoi , ma femme se trouvait aux Avirons , un petit village distant d’une quinzaine de kilomètres à vol d’oiseau du Tampon , mon lieu de résidence , et elle voulais tout simplement me prévenir qu’elle rentrerait un peu plus tard car elle devait bifurquer par le centre commercial pour faire quelques emplettes … Son message a dû faire le tour de la Terre pour me parvenir alors que je me trouvais seulement à 15 km d’elle . Ce jour là , le Français me confirma qu’il recevait le Brésilien par rétro-propagation .

A quoi fait référence l’indicatif radio ?

L’indicatif ( le QRZ ) définit l’identité de l’opérateur et est normalement attribué et utilisé à vie . Prenons le mien comme exemple :

  • 168 est le préfixe du pays : Ile de la Réunion ( maintenant c’est le 173 ) . Tous les pays du monde ont un numéro propre , par ex : le 14 pour la France , le 01 est pour les USA etc …
  • ICA est le sigle du club dont l’opérateur dépend . Dans mon cas , il s’agit de l’International Club Amateur. Mais il peut s’agir aussi d’autre chose que seul l’opérateur connait le secret ( initiales de son nom de famille , référence quelconque à quelque chose … ) . Tous les opérateurs ne font pas obligatoirement partie d’un club .
  • 01 correspond à la position du membre au sein du groupe ( premier membre = 01 , deuxième membre = 02 etc … ) . Le chiffre peut aussi être fictif .

Invitation à remonter le temps

Je me suis intéressé à la radio dans les années 70 . A l’époque je faisais des contacts locaux sur la CB ( Citizen Band ) . Mon QRZ local ( mon indicatif ) est  » Cosinus«  . Mon tout premier poste émetteur ( TX ) était un 22 canaux AM , FM , avec une puissance maximale de 2W : le Président Vincent .

Président Vincent

prsidentvincentericg

Très vite , je me suis intéressé au DX , et c’est en 1976 que j’ai fais mes premiers contacts sous l’indicatif de  » Tristar 450«  , ou encore 168 Alpha Lima 02 . J’avais alors 17 ans .

Ensuite , j’ai été repéré par les ICA de France et je suis devenu Coordinateur National du groupe . A partir de là , j’ai constitué une petite équipe sur l’ile de la Réunion .

A mon actif depuis que je fais de la radio , je compte plus de 380 pays contactés dans le monde , un bon millier de QSO et des centaines de cartes QSL .

Matériel utilisé en tant que DX’eur

  • Mon premier émetteur DX était le Tristar 777 DX , 120 canaux , couplé avec un amplificateur ( alpha lima ) transistorisé , le Zétagi B300P délivrant 200W en crête . L’antenne était une 1/4 d’onde GP omnidirectionnelle .


Tristar 777 DX

tristar777ericg

Zétagi B300P

ztagib300pericg

  • Mon second émetteur fût le Midland 7001 avec ses 400 canaux . Avec ce matériel , j’utilisais une antenne directive Yagi 3 éléments . Le 7001 était le must dans les années 80 .

Midland 7001

midland7001ericg

  • Mon troisième émetteur : le Président Lincoln . Posséder ce petit décamétrique monobande 10 mètres était la classe . AM / FM / BLU / CW , Bandes : 26 – 29 Mhz , Puissance : 10 W AM /FM/CW et 20 W USB/LSB . Avec cet émetteur , l’antenne que j’utilisais était un monstre : la Monracker 4 éléments . Plus besoin d’ampli avec cette antenne tellement le gain était important .

Président Lincoln

prsidentlincolnericg

  • Quatrième et cinquième émetteur que j’ai possédé : le Président Jackson ( 240 canaux ) et le Concorde HAM International .

Président Jackson

HAM International Concorde

  • Mon sixième émetteur : le Yaesu FT 101 ZD . Là , on était dans la cours des grands . Toutes bandes WARC : 1,8 – 3,5 – 7 – 10 – 14 – 17 – 21 – 24 – 28 MHz , Modes : USB , LSB , CW , AM , Puissance de sortie : 100 Watts HF .

Yaesu FT 101 ZD

ft101zdericg

  • Mon septième émetteur : le Yaesu FT 707 . Super hétérodyne double/triple conversion . SSB/CW , 100 W . 10-80 m + WARC . 13.8V DC .

Yaesu FT 707

ft707ericg

  • L’écoute ( SWL ) est aussi une passion à part entière . Il faut un matériel adéquate et j’ai eu la chance de posséder un récepteur ( RX ) semi-professionnel : le JRC NRD 525 . Récepteur à couverture générale , modes AM , FM , CW , LSB , USB , RTTY , FAX . Fréquences couvertes de 90 KHz à 34 MHz . 34 à 60 MHz – 114 à 174 MHz – 422,5 à 456,4 MHz . Superhétérodyne . Mémoire de 200 canaux . Fonctions ATT , NB , NOTCH , PBS , AGC , RIT , BFO , SQUELCH , SCAN , SWEEP , TIMER .

JRC NRD 525

jrcnrd525ericg

  • Mon huitième émetteur était un véritable chef-d’oeuvre de technologie pour l’époque : le Yaesu FT102 . Toutes bandes WARC : 1,8 – 3,5 – 7 – 10 – 14 – 17 – 21 – 24 – 28 MHz , Modes : USB , LSB , CW , AM , Puissance de sortie : 100 Watts HF . Avec le temps , je me suis constitué une ligne complète : le FT , le VFO 2 , le HP , la BC ) .

Yaesu FT 102

ft102

  • Mon neuvième et dernier émetteur est l’actuel Kenwood TS 450S . Émetteur/récepteur décamétrique . Émission toutes bandes amateurs HF . Réception à couverture générale de 150 kHz à 30 MHz . Modes USB/LSB/CW/AM/FM/FSK . Sortie 100 W HF sauf AM 40 W . 2 VFO . 100 mémoires . AIP . Bande passante FI variable .

Kenwood TS 450S

kenwoodts450sericg

  • Mon actuel récepteur HF , VHF est le Sangean ATS 909 multiband RDS numérique . FM stéréo : 76 à 108 Mhz – PO : 520 à 1720 Khz – GO : 153 à 519 Khz – 14 bandes OC : 1.7 Mhz à 30 Mhz .

Sangean ATS 909

sangeanats909ericg

  • Mon scanner Yupiteru MVT 9000 MKII . C’est un récepteur portable à balayage multimode AM / FM / BLU de 0.53 à 2039 Mhz sans trou . 1000 mémoires .

Yupiteru MVT 9000 MKII

yupiterumvt9000mkiieric

  • J’ai une station météo amateur . Elle est constitué ( pour la HRPT) d’un récepteur météo analogique EN 1375 pour satellites géostationnaire et défilants , d’un convertisseur HRPT 1690-137 MHz et d’une parabole en grille offrant un gain de 24 dBi . ( pour l’APT ) , d’une antenne en V 137 Mhz pour les satellites défilants , couplé à un préampli 137 Mhz 32 dB . Le logiciel utilisé pour le traitement des images est WXtoIMG + un logiciel de poursuite satellitaire WXTrack . Les relevées atmosphériques sont assurées par une station météo Orégon Scientific WMR112 .


rceptionmtoericg

 

Quelques vieilles photos d’époque

Station Tristar 450 et 168 AL 02

( cliquez sur les photos si vous voulez les agrandir ! )

1976

stationica011.jpg

stationica011bis.jpg

Votre serviteur à 17 ans ( il en a actuellement 51 )

Station 168 AL 02 et 168 ICA 01

1982

stationica018.jpg

stationica013.jpg

stationica015.jpg

stationica01.jpg

stationica012.jpg

stationica017.jpg

Admirez l’ordinateur d’époque ! C’est un Oric Atmos que j’utilisais pour transmettre en CW , SSTV et RTTY .

stationica014.jpg

L’antenne Yagi 3 éléments et une filaire toutes bandes pour SWL ( l’écoute )


Première Expédition ICA au Piton de la Fournaise

1988

C’était une première à l’Ile de la Réunion .

Aucun groupe de radio sur l’ile n’avait osé cette expérience . Les ICA ont été le tout premier groupe DX à faire une expédition bivouaqué sur 3 jours au Volcan ( Alt 2300 m ) . Cela s’est déroulé le 11 , 12 et 13 Novembre 1988 .

Des centaines de contacts ont été établis dans pas moins de 110 pays dans le monde . Nous avons été submergé par les appels … Ce fût un moment intense et inoubliable … Nous étions une dizaines d’opérateurs à nous relayer presque 24h/24 .

expditionica011.jpg

La QSL

expditionica012.jpg

expditionica013.jpg

expditionica014.jpg

expditionica015.jpg

expditionica016.jpg

expditionica017.jpg

expditionica018.jpg

expditionica019.jpg

expditionica0110.jpg

expditionica0111.jpg

expditionica0114.jpg

Même de nuit par -1 , -2 degrés , on ne chômait pas !

expditionica0112.jpg

expditionica0113.jpg

Quelques jours après notre « exploit » , il fallait assurer la rédaction des QSL ! Il y avait des centaines à préparer et c’est « bibi » qui était de « corvée  » …

Les années 90

Comme tout bon DX’eur , être sollicité pour appartenir à plusieurs groupes était inévitable . Je pouvais donc me retrouver sur les ondes sous différents indicatifs . Je ne citerais que ceux que j’ai le plus utilisé : 168 AL 02 , KP 29 , 173 AT 113 , 168 VL 05 , 168 Victor 21 … et bien sûre 168 ICA 01

moonrakerav140.jpg

stationica0119901.jpg

stationica0119902.jpg

kp29.jpg

at113eric.jpg

victorlima05eric.jpg

icagroupe90ericgbis.jpg

les ICA

icagroupe90ericg.jpg

Toujours les ICA

alphatangoericg.jpg

Ici les ALPHA TANGO

victorgroupe90ericg.jpg

Les VICTOR


Retrouvailles au QRA

visu1.jpg

visu2.jpg

visu4.jpg

visu3.jpg

Au resto

visu5.jpg

visu6.jpg

Deuxième Expédition ICA au Piton de la Fournaise

1990

Quand un groupe est dynamique et que le succès est au rendez-vous , il n’y a pas de raison de ne plus recommencer !

Les ICA reprennent donc la route du Volcan ( Alt 2300 m ) le 6 , 7 , 8 Juillet 1990

2meexpditionica2.jpg

2meexpditionica1.jpg

Les QSL

2meexpditionica3.jpg

2meexpditionica4.jpg

2meexpditionica5.jpg

2meexpditionica6.jpg

2meexpditionica10.jpg

2meexpditionica7.jpg

2meexpditionica8.jpg

2meexpditionica9.jpg

2meexpditionica11.jpg

2meexpditionica12.jpg

On a oublié d’allumer le TX pour la pause photo !!!


2meexpditionica13.jpg

2meexpditionica15.jpg

Qui a dit que sous les Tropiques , il fait toujours chaud ?

Fin d’une époque

—————————————————————–

familleericganne90.jpg

Mon épouse , mes deux filles et l’OM ( 1994 )

Chers Amis visiteurs , je suis désolé pour la qualité des photos sur cette page . Mon appareil photo d’époque n’était pas top et les photos ont souffert de l’humidité à cause d’un stockage inapproprié . Elles ont toutes été retouchées ( éclairage , restauration des couleurs , nettoyage , réparations diverses … ) .

D’autres photos retracent d’autres moments avec d’autres OM . Malheureusement , les clichés sont complètements inexploitables à cause de leur mauvaise qualité . Je ne pourrais donc pas les mettre .

S’il y a des amis qui n’apparaissent pas sur cette page , qu’ils ne s’imaginent pas à un geste volontaire de ma part . Toutes mes excuses , j‘en suis désolé ! Qu’ils soient assurés de mes meilleurs 73 .

A tous ceux qui vivent sur la Réunion ou dans le monde et qui se reconnaitront dans cet article , sachez que mes bons souvenirs sont toujours présents et que je les accompagne de mes 73 les plus QRO …

A tous ceux qui ne sont plus de ce monde ( et ils sont nombreux ) , je ne les oublie pas … Ils ont toujours une petite place dans mon coeur .

A ma petite famille ( photo d’époque ci-dessus ) , mon épouse , mes 2 filles , un trio qu’on ne vois pas beaucoup dans cette histoire de radio et qui pourtant étaient dans mon ombre quotidiennement , sachez qu’elles ont contribué discrètement mais très fortement au bon déroulement et au bon succès de toutes ces années radio et de rencontres . Je les embrasse très tendrement , je les remercie , leur collaboration , leur patience et leur affection ont été remarquables à mon égard .

Aujourd’hui je suis toujours opérateur radio sur bande des 11m , mais très occasionnellement .

Les temps ont changé et les hommes aussi !

Merci à tous .

14ica20jacquesericg.jpg

En mémoire à 14 ICA 20 op Jacques .

————————————————————————————

———————————————————-

——————————

———

-

CLIQUEZ SUR L’IMAGE POUR ACCEDER A MA STATION

.

17_sta10

OU 

Merci .

 

vacanceschatel |
Faire de sa passion son mét... |
faites un tour dans mon jardin |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Naruto ,Manga et encore Man...
| patchwork
| helicoptere luchon 2