• identi10

    identi10

  • Qui je suis !
    -------------------------------------------
  • " L'équilibre doit absolument imprégner le Monde , tant au niveau individuel que collectif , pour que l'harmonie et la paix puissent s'installer . " - Eric G -

    ---------------------------------------------

    ---------------------------------------------
  • hobbies

    ----------------------------------------

  • Sondage

    Merci de donner votre avis ! Ce blog vous semble :

    Voir les résultats

    Chargement ... Chargement ...
  • Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter

  • Méta

  • Votre attention svp !

    Certaines marques , images et vidéos qui sont présentes sur ce site appartiennent à leurs auteurs respectifs . Si vous notez des infractions sur mon blog , je m'en excuse . Merci de m'avertir pour que je puisse régulariser . Pour ce qui est de mon travail (textes , photos , croquis ...) , ils sont libres de droit . Eric G ------------------------------------------

    Cliquez ici

* Pour ou contre l’euthanasie ?

Posté par Eric G le 4 juillet 2012

Pour une écoute AUDIO de cet article , ouvrez le volume de vos haut-parleurs . Surlignez et copiez le texte de l’article . Puis , cliquez sur l’icône en dessous ( Acapela Box ) et collez le texte dans la fenêtre qui apparaîtra . Choisissez enfin la langue et appuyez sur LISTEN .

* Pour ou contre l'euthanasie ? dans Liberté de penser ani_166

libertdepenser dans Liberté de penser


L’euthanasie , sujet de controverse ?


Définition

L’euthanasie est  une pratique qui peut être active ou passive . Elle vise à provoquer , particulièrement par un médecin ou sous son contrôle , le décès d’un individu atteint d’une maladie incurable qui lui inflige des souffrances morales et/ou physiques intolérables .

  • Leuthanasie active est un acte volontaire en vue d’abréger la vie du patient .
  • L’euthanasie passive consiste à cesser un traitement curatif ou à arrêter l’usage d’instruments ou de produits maintenant un patient en vie . Dans ce dernier cas , on n’utilise aucun moyen hâtant la mort du patient .

Que dit la législation française ?

En France , l’euthanasie active est qualifiée d’assassinat ou d’empoisonnement prémédité , punissable théoriquement par de la réclusion criminelle à perpétuité . L’euthanasie passive quant à elle est qualifiable de non-assistance à personne en danger .

Si la loi réprime formellement l’euthanasie et le suicide assisté , les textes règlementaires et législatifs ont cependant élargi les possibilités de cessation de l’acharnement thérapeutique et étendu les droits du malade à « une fin digne » .

Dans la pratique judiciaire , la plupart des affaires ressortissant à ces questions donnent le plus souvent à des non-lieux ou à des peines symboliques . Dans le cas d’une personne n’étant pas gravement malade , la simple connaissance du projet suicidaire sans porter secours peut justifier des poursuites pour « abstention délictueuse de porter secours à personne en danger » .

En matière de sanction , l’euthanasie relève de plusieurs chefs d’accusation en matière pénale :

  • le meurtre : les juges considèrent que l’acte d’euthanasie qu’il soit actif ou passif correspond à un homicide . L’article du code pénal concerné  souligne que : « Le fait de donner volontairement la mort à autrui constitue un meurtre . Il est puni de trente ans de réclusion criminelle . »
  • la non-assistance à personne en danger
  • l’empoisonnement par substances toxiques dans le cas d’injection de produits dits à risques .

En matière civile , elle engage la responsabilité civile délictuelle de celui qui commet l’acte et peut conduire au paiement de dommages et intérêts .

En matière disciplinaire ,  celui qui commet l’acte agissant dans le cadre de sa profession encourt des sanctions disciplinaires et risque de se voir interdire toute possibilité d’exercer .  Le personnel hospitalier n’a pas le droit de provoquer délibérément la mort .

En matière successorale , l’héritier instigateur de l’acte peut se voir déchu du droit à hériter .

Quels sont les arguments de ceux qui sont POUR l’euthanasie ?

  • Le désir individuel de vouloir mourir
  • l’exercice de la liberté et de l’autonomie ( N’en déplaise au code civil , l’Homme est le seul propriétaire de son corps et seul maître de sa vie .)
  • le droit au refus de tout traitement ,
  • le droit à une personne en bonne santé qui a réfléchi à sa mort , qu’elle puisse la formuler par écrit et  à se faire représenter par une personne de confiance
  • une vision de la dignité de la vie humaine ( la douleur , la souffrance ou la faiblesse  privent l’être humain de toute dignité .)
  • le respect envers l’acte de mourir , c’est-à-dire le fait de traiter comme sacro-sainte la procédure  intolérable , sans aucune dignité , cruelle et douloureuse de la dégradation de la vie
  • L’euthanasie est finalement plus « naturelle » que le maintien « artificiel » en la vie à l’aide de tuyaux et de substances chimiques .
  • il est considéré comme légitime d’optimiser l’utilisation des ressources médicales en privilégiant les patients dont la vie peut être sauvée , et de considérer comme un fardeau les ressources destinées à maintenir en vie des gens qui ne peuvent plus rien apporter à la société
  • il y a une hypocrisie qu’il faut dénoncer . Quand vous discutez avec les médecins dans les hôpitaux , on sait que , devant la souffrance , à un moment donné , il y a la dose de morphine qui va soulager définitivement le patient .
  • L’euthanasie n’est pas un suicide ou un meurtre si elle est décidée après concertation avec des équipes de médecins , et contrôlée par une loi qui l’encadre .

Quels sont les arguments de ceux qui sont CONTRE l’euthanasie ?

  • Nul ne peut retirer la vie à autrui ou à soi-même
  • la douleur , le désespoir … sont incompatibles avec l’exercice d’une authentique liberté . Il est à craindre que dans un grand nombre de cas , ce soit quelqu’un d’autre qui prenne la décision du patient .
  • la souffrance du patient se confond avec celle de l’entourage . L’entourage pourrait ainsi prendre la décision de l’euthanasie pour abréger les souffrances du patient sans avoir conscience que c’est avant tout sa propre souffrance qu’il cherche à abréger .
  • Accepter l’euthanasie c’est ouvrir la porte aux dérapages : meurtre maquillé , exercice de pressions morales de la part des proches , développement de l’eugénisme (sélection des humains en fonction de caractéristiques « bonnes » ou « mauvaises »)
  • une vision de la dignité de la vie humaine ( consacrer et protéger le droit des malades incurables et des mourants à une gamme complète de soins palliatifs  et à maintenir l’interdiction absolue de mettre intentionnellement fin à la vie des malades incurables et des mourants .)
  • la prise en compte de la souffrance par des soins palliatifs
  • l’euthanasie est en opposition directe avec le 5e commandement : « Tu ne tueras point » ( l’euthanasie est donc un crime qu’aucune loi humaine ne peut prétendre légitimer .)
  • l’euthanasie , c’est légaliser le suicide assisté
  • il faut respecter la vie et humaniser la mort .
  • l’euthanasie est une décision irréversible . ( Un remède peut être trouvé après la mort de la personne , une guérison pourrait survenir et la personne exprimerait son bonheur d’être encore vivant .)

Ma position est mitigée !

A mon avis , donner une position définitive sur ce sujet est extrêmement délicat et hasardeuse . Je pense qu’il faut être confronté au problème pour avoir une véritable objectivité sur le sujet !

Je n’ai donc pas de position arrêtée sur l’euthanasie et mon avis est partagé :

  •  je serais plutôt POUR … car quand quelqu’un se sait totalement inutile , qu’il est reconnu comme un « légume » à cause d’un handicap ou d’une maladie extrême , alors oui ,  il vaut mieux plutôt mourir que de vivre . Mettons-nous un instant à la place de cette personne … Imaginons-nous en fin de vie , souffrant de démences séniles , abandonnée par nos proches , conscient de notre inutilité sociale , de notre solitude profonde , de nos angoisses terrifiantes  jour et nuit … Imaginons alors toute notre souffrance devant l’acharnement thérapeutique des médecins … Imaginons notre esprit enfermé dans un corps matériel , immobile et incapable de percevoir le monde qui l’entoure … Qui sont alors les autres pour qu’ils se mêlent du droit que nous avons de mourir dans une telle situation ?  Pourquoi réfuter le courage que nous pouvons avoir devant la mort puisque nous l’acceptons ? Pourquoi interférer notre décision personnelle ? L’euthanasie peut être une bonne chose s’il est encadré par des lois strictes qui règlementent l’acte .  Enfin , on peut quand même respecter le bien le plus précieux que possède l’homme : sa liberté .
  • je serais plutôt CONTRE … car je suis aussi un farouche défenseur du principe de la vie , de sa protection et du droit de vivre . Il y a déjà tant de gens et de malades qui meurent tous les jours sur cette Terre  , alors pourquoi en rajouter ? La vie est un don précieux ! Qui sommes-nous pour décider de donner la mort ? La souffrance , qui est une composante de la vie , ne doit-elle pas être accepter ? …  Si la personne est croyante , alors elle doit savoir qu’elle va à l’encontre de la volonté de  » Dieu  » ,  puisque se donner la mort à soi-même ou aux autres est formellement interdit … C’est également un cas de conscience que de donner la responsabilité à une tiers personne de prendre la décision ou non d’abréger la vie d’autrui  …

Bonne réflexion !



7 Réponses à “* Pour ou contre l’euthanasie ?”

1 2
  1. Eric G dit :

    Bonjour Zamenhof ,

    Merci pour votre message .
    C’est effectivement l’une des raisons que j’ai cité plus haut et qui fait pencher la balance dans le camps de se qui sont contre l’euthanasie .
    Le cas du Dr Moulinier est édifiant et malheureusement rarissime .
    Dieu qu’il serait bon d’être plus souvent témoin d’issus aussi positives et de voir ceux qui souffrent de leurs proches en extrême souffrance , retrouver tous le droit à une vie normale .

    Portez-vous bien .
    Eric G

  2. Fourier J.Louis dit :

    Sur l’ euthanasie: (en attendant un ami sur le parking d’ un hopital)

    Devant la plus grande inégalité qui soit qu’ est notre confrontation à la mort,
    Bicéphale Hopital,
    Sécurisant ou angoissant,
    Gigantesque protecteur ou monstrueux tortionnaire,
    Quand la générosité devient cruauté,
    Quand la vie n’ est plus la vie,
    Quand pour le symbole de la vie, on prolonge l’ insupportable,
    Quand les uns s’ octroient le droit de définir ce qui est bon pour les autres,
    Quand on est seul face à l’ inéluctable,
    Hopital ! Pourquoi n’ es-tu pas tout simplement notre sauveur vers la vie par la guérison ou le doux passage choisi vers la mort ? Pourquoi n’ es-tu pas tout simplement bienveillant ? Pourquoi n’ es-tu pas tout simplement humain ?

1 2

Laisser un commentaire

 

vacanceschatel |
Faire de sa passion son mét... |
faites un tour dans mon jardin |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Naruto ,Manga et encore Man...
| patchwork
| helicoptere luchon 2