• identi10

    identi10

  • Qui je suis !
    -------------------------------------------
  • " L'équilibre doit absolument imprégner le Monde , tant au niveau individuel que collectif , pour que l'harmonie et la paix puissent s'installer . " - Eric G -

    ---------------------------------------------

    ---------------------------------------------
  • hobbies

    ----------------------------------------

  • Sondage

    Merci de donner votre avis ! Ce blog vous semble :

    Voir les résultats

    Chargement ... Chargement ...
  • Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter

  • Méta

  • Votre attention svp !

    Certaines marques , images et vidéos qui sont présentes sur ce site appartiennent à leurs auteurs respectifs . Si vous notez des infractions sur mon blog , je m'en excuse . Merci de m'avertir pour que je puisse régulariser . Pour ce qui est de mon travail (textes , photos , croquis ...) , ils sont libres de droit . Eric G ------------------------------------------

    Cliquez ici

* Qu’est ce que la conscience ?

Posté par Eric G le 3 mars 2012

Pour une écoute AUDIO de cet article , ouvrez le volume de vos haut-parleurs . Surlignez et copiez le texte de l’article . Puis , cliquez sur l’icône en dessous ( Acapela Box ) et collez le texte dans la fenêtre qui apparaîtra . Choisissez enfin la langue et appuyez sur LISTEN .

* Qu'est ce que la conscience ? dans Liberté de penser ani_166

libertdepenser dans Liberté de penser

Conscience , Moi , pensée , …
L’esprit au commande de l’homme !

Conscience , Moi , pensée , esprit … Voilà des mots qui expriment une invisible réalité , une énergie intelligente , une personnalité immatérielle , qui est au commande d’une « machine » organique qui évolue sur la surface de la Terre et qui est adaptée spécifiquement aux conditions de vie sur celle-ci . Cet  » machine  » est l’Homme . La Terre , elle , n’est autre qu’un des  » vaisseau spatiale expérimental  » naviguant dans l’immensité de l’univers infini . Ce  » vaisseau-maison  » , qui n’est qu’un espace d’action transitoire parmi d’autres , offre à ses passagers humains tout le matériel et les énergies nécessaires lui permettant de se reproduire , de respirer , de s’alimenter , de se protéger , d’aller et de venir … et ainsi de maintenir l’étincelle de vie qui s’active en chacun d’eux . L’esprit pilote au commande .
C’est ainsi que
l’extraordinaire « machine » humaine part en mission et se perfectionne .

Voilà une façon très imagée , que j’aime bien utiliser , sur la vie de l’homme . Elle est dépeinte un peu comme une fiction …
Mais n’y a t-il pas qu’un pas entre la fiction et la réalité ?

Au fait , qu’elle est cette énergie intelligente , cette personnalité immatérielle qui s’anime en tout homme ?

Caractéristique de ce qui est appelé : la conscience humaine .

La notion de conscience se distingue dans trois groupes différents :

  • 1 – La conscience d’un point de vue psychologique : perdre conscience , être inconscient .
  • 2 – La conscience d’un point de vue connaissance ou pensée : prendre conscience de quelque chose , être conscient d’une chose , avoir conscience de telle ou telle chose ( en soi , ou en dehors de soi ).
  • 3 – La conscience d’un point de vue morale : avoir mauvaise conscience , avoir un cas de conscience , agir en son âme et conscience , être inconscient .

Qu’est ce qu’un être conscient ?

Un être conscient est un être qui ressent cette notion de présence envers lui-même et envers le monde . Il a le sentiment qu’il est , qu’il existe , qu’il est entouré de choses indépendantes , ordonnées ou chaotiques .

Etre conscient n’est cependant pas un sentiment , c’est plutôt un don , le don de se savoir exister dans le monde , de savoir qui on est et dans quel monde on est .

Etre conscient permet de nous représenter que nous existons dans le monde au lieu de seulement le sentir ou le ressentir comme c’est le cas chez l’animal . Nous savons que nous existons , que les choses existent et nous savons que nous savons . Il y a ici une subjectivité de retour à nous-même .

Enfin , être doué de conscience veut dire que l’on est des êtres qui parlent . Nous avons un savoir et ce savoir ne peut exister en dehors d’un discours et de la parole .

Qu’est ce qu’avoir conscience ?


Avoir conscience de quelque chose , c’est se rapprocher de la notion de penser à ce quelque chose . Mais , il ne suffit p
as seulement de penser , il faut aussi savoir qu’on y pense .
C’est penser et avoir conscience d’y penser , c’est à dire avoir conscience d’avoir conscience de quelque chose .

Avoir conscience englobe deux types de choses :

  • celles qui se trouvent en dehors de nous ( les objets du monde , les autres , notre propre corps , mais aussi telle ou telle idée ) .
  • celles qui se trouvent en nous ( nos pensées , nos souvenirs ou nos perceptions en tant qu’ils sont à nous , qu’ils sont les nôtres ) .

On peut dire que la conscience , c’est la pensée et qu’avoir conscience , c’est penser .

Rappel sur la structure de la psyché .

Freud à schématisé la psyché en instances :

  • Le Ca : c’est l’instance des pulsions , des exigences somatiques dans le psychisme . En lui sont contenus les instinct ( vieil héritage de l’animal que nous avons été ) , les besoins vitaux , les désirs . Il est totalement inconnu de la conscience, il est réglé sur le principe du plaisir , c’est-à-dire qu’il ne tend qu’à la satisfaction des désirs .
  • Le Moi : c’est l’instance en laquelle on trouve la conscience , c’est-à-dire l’ensemble des représentations dont nous sommes conscients . Une partie du Moi est inconsciente ( la censure , le refoulement ) . Le Moi se construit sur le principe de réalité , c’est-à-dire qu’il est conscient des impératifs liés à la vie sociale et à la réalité en général . Le Moi est en perpétuelle évolution , il est identitaire et médiateur *.
  • Le Surmoi : c’est l’instance où se trouvent intériorisés les interdits sociaux et les impératifs moraux . Ses contenus sont très déterminés par l’histoire , les moeurs , les impératifs moraux de la civilisation à laquelle nous appartenons et à notre histoire personnelle ( les interdits parentaux , les forces répressives rencontrées au cours de son existence ) . Le Surmoi est inconscient et a pour fonction l’identification , l’auto-observation , le jugement et les systèmes de valeurs .

* Le Moi se trouve coincé entre les exigences du Ca et la sévérité du Surmoi . Plus ces deux sources d’impératifs sont fortes et plus le Moi est soumis à des tensions qui mettent son équilibre en danger .

Qu’est ce que l’inconscient ?

L’inconscient est un processus accidentelle . On peut ne pas apercevoir une perception , ne pas saisir un contenu de notre conscience . Si certains contenus de notre conscience nous échappent et passent inaperçus , ce n’est pas à cause d’un défaut d’attention , mais parce que nous ne pouvons ou ne voulons pas les apercevoir .

Dans la vie psychique , le Ca , le Surmoi , la Censure , le refoulement sont inconscientes . Nous ne sommes pas toujours ce que nous avons conscience d’être et il n’est surtout pas possible de devenir conscient de tout ce que nous sommes , concernant nos pensées , nos actions , nos goûts et dégoûts , nos jugements , notre conduite , notre rapport à nous-mêmes et aux autres . Aussi des désirs peuvent entrer en conflit , en contradiction avec les lois morales ou sociales assimilées . Il en résulte alors un conflit et une souffrance psychologique qui vont enclencher un mécanisme de défense . Pour éviter le conflit , pour ne pas avoir à souffrir de cette contradiction , le désir inacceptable va être refoulé , c’est-à-dire qu’il va être maintenu dans l’inconscience et oublié . Le refoulement qui est inconscient est donc une fuite devant la souffrance .

Il existe aussi des faits psychiques qui ne peuvent pas être expliqués par la conscience , comme par exemple les rêves , les actes manqués , les symptômes de maladies psychiques , ou encore toutes les idées qui nous viennent à l’esprit sans que leur élaboration aient été conduites par la conscience .

La conscience morale est-elle innée ?

Non , la conscience morale n’est pas innée et universelle . Les commandements moraux , souvent dictées par notre petite voix ( la voix de notre âme ) , sont imposés par la vie sociale et ils faut les assimiler , les intégrer jusqu’à ce qu’on est l’illusion de les trouver en soi . La morale est fonction des origines sociales et c’est ce qui explique pourquoi elle peut varier d’un pays à l’autre , d’une société à l’autre , d’un groupe social à l’autre .

Malgré nos acquis , il n’est pas toujours facile de se fier à ses sentiments en matière de conscience morale ! Qu’est-ce qui nous permet de savoir si ce que l’on ressent est morale ou au contraire immorale ? S’en remettre à sa spontanéité , n’est-ce pas prendre le risque , au nom de ce que nous dicte notre conscience , d’accomplir des actions dont la moralité serait contestable ?

C’est pour cela que nous , entité doué de conscience , nous pouvons avoir recours à une autre voix ( la voix de l’esprit , si nous la laissons s’exprimer bien sûre ) et qui elle , peut nous aider ou nous rappeler à l’ordre en matière de justice , de vertu et de sagesse . Certes , nous ne sommes pas vertueux de manière innée , c’est ce qui fait que dans les difficultés ou dans le doute , cette autre voix qui est esprit ( une réalité immatérielle ) peut par l’intermédiaire de notre conscience nous donner la voie à suivre . Cette autre voix est conseillère de celle de notre âme .

Qu’est-ce que penser ?

Penser , c’est accomplir des actes purement intellectuels .

Posons-nous ces quelques questions :

  • Est-ce nous qui pensons ?
  • Y a t-il quelque chose en nous qui pense lorsque nous pensons ?
  • Qu’est-ce qui nous permet de penser ?

A ces questions , les réponses ne manquent pas . On peut effectivement dire que c’est le cerveau , que c’est le corps , que c’est l’esprit … qui pense .

Comprenons bien ceci :

Il ne fait aucun doute qu’il existe bel et bien une substance pensante chez l’homme . Cette substance pensante qui siège en nous est quelque chose qui n’a aucune matérialité , elle est invisible , impalpable et son activité n’est que de penser . Cette substance pensante ne peut être rien d’autre que ce qu’on appelle l’esprit ( à tord l’âme ) et il n’est absolument pas conçue sur le modèle d’un corps physique .

Il n’y a donc aucune difficulté à comprendre qu’il n’est pas nécessaire d’avoir un corps physique pour avoir la certitude de penser .

Oui , on peut penser même sans avoir un corps , et notre pensée ne serait pas moins pensée avec ou sans corps .

Sachons que la pensée ou la conscience ou l’esprit ne se réduit pas aux processus corporels , notamment à l’activité cérébrale . L’activité neuro-biologique du cerveau n’est pas la même chose que le fait de penser à une chose et de le savoir . Il y a entre le fait de penser et cette activité une différence de nature qui autorise à dissocier la conscience et le cerveau , sans pour autant nier que dans la vie organique , l’un peut se passer de l’autre . On a d’autant plus de raison de les distinguer qu’on observe pas de concomitance entre la présence de la conscience et l’activité cérébrale : la première peut être intense alors que la seconde est absente , comme c’est le cas durant certaines phases du sommeil , notamment celles au cours desquelles il semble qu’on rêve .

La pensée (et donc la conscience) n’est pas le cerveau , elle est notre esprit , c’est à dire cette réalité immatérielle qui ne peut être vue ni détruite et dont la nature est de penser . Elle est une substance pensante qui n’est pas conçue sur le modèle d’un corps physique . Elle demeure pensée même sans avoir de corps , ce qui veut dire qu’elle a toutes les chances de demeurer et d’exister même après la mort organique de notre corps .
J’appelle cette survivance : le Moi spirituel , notre conscience , notre esprit .

Bonne réflexion !

bouton-retour

Une Réponse à “* Qu’est ce que la conscience ?”

  1. Philippe dit :

    Bonjour,

    Je découvre votre site sur lequel je suis arrivé par un lien sur « le servomoteur » (je suis actuellement une formation Arduino en ligne et un lien était mis pour expliciter son fonctionnement…)
    Plusieurs choses m’ont interpelé sur votre site, essentiellement ce qui exprime votre « recherche intérieure » que je qualifierai « de recherche de vérité », étant également « en recherche » depuis des années (j’ai 51ans)…

    Il y aurait tellement à dire sur la conscience… Connaissez-vous des auteurs comme Eckhart Tolle (« Le pouvoir du moment présent »), ou plus près de nous Arnaud Desjardins, Douglas Harding (voir le blog de José Le Roy, un ami :
    http://eveilphilosophie.canalblog.com/archives/2010/06/24/18417391.html)
    Voici quelques autres noms en vrac (tels qu’ils me viennent à l’esprit) pour alimenter votre recherche : J. Krishnamurti, Gurdjieff, Osho (Rajneesh), Ramana Maharshi des « sages » qui éclairent…

    Je vis actuellement en Martinique avec ma compagne et notre fille de 7 ans et la Réunion qui nous fait de l’oeil depuis longtemps (un ami vit à Bras Panon) sera notre prochaine destination probablement d’ici 2 à 3 ans…
    Content d’avoir fait votre connaissance à travers votre blog
    Philippe

Laisser un commentaire

 

vacanceschatel |
Faire de sa passion son mét... |
faites un tour dans mon jardin |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Naruto ,Manga et encore Man...
| patchwork
| helicoptere luchon 2