• identi10

    identi10

  • Qui je suis !
    -------------------------------------------
  • " L'équilibre doit absolument imprégner le Monde , tant au niveau individuel que collectif , pour que l'harmonie et la paix puissent s'installer . " - Eric G -

    ---------------------------------------------

    ---------------------------------------------
  • hobbies

    ----------------------------------------

  • Sondage

    Merci de donner votre avis ! Ce blog vous semble :

    Voir les résultats

    Chargement ... Chargement ...
  • Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter

  • Méta

  • Votre attention svp !

    Certaines marques , images et vidéos qui sont présentes sur ce site appartiennent à leurs auteurs respectifs . Si vous notez des infractions sur mon blog , je m'en excuse . Merci de m'avertir pour que je puisse régulariser . Pour ce qui est de mon travail (textes , photos , croquis ...) , ils sont libres de droit . Eric G ------------------------------------------

    Cliquez ici

* La mort est-elle la fin de tout ?

Posté par Eric G le 13 août 2011

Pour une écoute AUDIO de cet article , ouvrez le volume de vos haut-parleurs . Surlignez et copiez le texte de l’article . Puis , cliquez sur l’icône en dessous ( Acapela Box ) et collez le texte dans la fenêtre qui apparaîtra . Choisissez enfin la langue et appuyez sur LISTEN .

* La mort est-elle la fin de tout ? dans Liberté de penser ani_166

libertdepenser dans Liberté de penser

 

————————–

Voilà une question qui demeure d’actualité depuis l’aube de l’humanité !
Et dans son existence , l’homme a tendance à occulter le sujet de la mort dans ses conversations . Pourtant , il serait bon de la comprendre , de la démystifier , car elle fait partie intégrante de la vie .

Il est vraie que très peu d’humains sont revenus de cet état pour nous dire que tout va bien et qu’il n’y a rien à craindre ! ( exception faite peut-être pour Jésus de Nazareth dans la tradition chrétienne ou encore toutes les personnes qui sont « revenues à la vie » après une mort clinique . Vous connaissez peut-être : les fameux NDE .)

C’est sûre , notre destinée semble nous échapper , nous n’en sommes pas maître . Issus de la poussière d’étoile , nous retournons sûrement à cette poussière …

Question : la mort serait-elle irrémédiablement la finalité de la vie ?

Qu’est ce que la vie ?

Il nous faut d’abord définir ce qu’est la vie .
La biologie se veut être la science de la vie . Si diverses doctrines et théories comme le darwinisme ,
le principe d’Aristote , la biochimie ou la génétique la traquent depuis longtemps dans l’espoir de la définir , il en ressort de toutes ses tentatives et des connaissances acquises , que la vie est une énergie .
Elle est la base de toute existence dans l’univers .
Même dans notre corps , chaque impulsion nerveuse est un courant électrique , chaque cellule est une mini batterie .

[color=#ff33cc]La vie est donc une énergie , elle habite notre corps (lui aussi fait d’énergie) et comme toute énergie , elle ne peut se perdre , elle ne peut être détruite , mais elle peut se transformer[/color] .
Si les énergies
cinétiques , potentielles et internes de la matière peuvent s’épuiser , d’autres énergies s’auto-régénère en corrélation avec l’énergie cosmique inépuisable . Tout laisse à penser que cette dernière est Vivante , Intelligente , qu’elle est Organisatrice , qu’elle est Lumière … La beauté , l’ingéniosité , les lois complexes et l’ordre dans l’Univers en sont pour moi des preuves ) .

Retenons ceci : la vie ( qui est énergie ) est une des structures de la matière .

Qu’est ce que la mort ?

Il nous faut également définir ce qu’est la mort .
Les trois formes d’énergie ( cinétique , potentielle et interne
) que contient l’univers sont également utilisées par le corps de l’être humain , mais d’une manière très subtil .
S’il y a déséquilibre entre ses énergies , alors la plupart des maladies ( sinon toutes ) peuvent se déclarer …

La mort se définirait donc comme une absence de ses énergies ( entrainant l’absence de l’activité électrique cérébrale ) . Quand elle survient ( par épuisement du corps et de la matière ) , d’autres énergies s’échappent …

Cette perte d’énergie nous mène fatalement à la mort physique .

Tout est énergie .

C’est une évidence , et l’énergie est une invisible force de toutes choses existantes .

Par exemple :

  • le corps est un condensé d’énergies . Il est animé par une autre forme d’énergie qui est la  » Vie  » .
  • la matière est énergie , car l’information qu’elle contient soutient sa structure …
  • toute choses visibles ou invisibles existent grâce à l’énergie ( les vibrations codées ) .
  • la conscience est énergie .
  • la pensée est énergie .
  • l’amour est énergie .
  • l’univers lui-même est énergie ( son expansion ) .
  • la Lumière , l’Intelligence sont des Energies .

Alors , comprenons bien ceci :
Nous ne sommes pas d’abord un corps physique …
Nous sommes à la base un « corps d’énergie » qui a une apparence physique .

Animé par différentes énergies , « l’esprit » se forme .

Tout comme les atomes s’agglomèrent pour former des molécules , chez l’être humain les énergies se rassemblent pour former l’esprit . L’esprit serait donc constitué par un ensemble de facultés intellectuelles ( conscience , pensées , sensations , perceptions , idées , désirs , rêves etc … ) et il serait universel . L’esprit est en fait un principe de vie immatériel .

L’esprit à la lumière de la psychologie .

Cette science nous apprend aussi que l’esprit est une énergie psychique . Il est une entité différente de la matière .
Il s’agit de la conscience humaine , quelque chose de non palpable , d’abstrait . Pourtant , ce quelque chose de non palpable , d’abstrait , peut être représenté concrètement par des productions mentales , des désirs , des besoins , des idées … Ces productions mentales ne sont pas organiques car on ne peut pas voir ou toucher une pensée , et pourtant elles existent bien , sous forme d’énergie psychique .

L’esprit , qui par essence est abstrait , est bel et bien une énergie quantifiable et mesurable , expressif .
Lorsque nous pensons , nous désirons , nous prévoyons , nous projetons , il y a production d’énergie active entrainant des conséquences sur la matière . L’esprit qui est donc invisible , informe , impalpable est une quantité d’énergie identifiable et observable de l’extérieur . L’esprit produit donc une énergie à dimension quantitative ( puissance , circulation , devenir ) et qualitative ( forces , conflits ) .

Il n’y a rien dans le corps qui puisse être identifié comme étant l’esprit , parce que le corps et l’esprit sont des entités différentes . Ne nous arrive-t-il pas , lorsque notre corps est détendu et immobile , que notre esprit soit agité , sautant d’un objet à l’autre ? Cela indique que notre corps et notre esprit ne sont pas la même entité .
En fait , le corps est l’âme et notre esprit habite notre âme !

« L’esprit » se forme ( nait ) par la prise de conscience .

Comme je le disais plus haut ,  » Animé par différentes énergies , « l’esprit » se forme .
Ainsi , tout comme les atomes s’agglomèrent pour former des molécules , chez l’être humain les énergies se rassemblent pour former l’esprit …

( Ma conception des choses diffère singulièrement de la pensée courante , à savoir que pour moi [b]l’esprit peut avoir un commencement[/b] . Il peut naitre dans une âme (un corps ) pour ensuite mener une existence indestructible ) .

Je m’explique !
Dans la longue période évolutive humaine ( période qui je le rappelle est contrôlée . Voir : l’homme a t-il été créé ou est-il le fruit de l’évolution ? ) , l’esprit de l’homme a commencé à germer dans cette tranche périodique où s’est faite sa transition (de l’homme) .
Du stade animal , l’homme est passé au stade humain ( un être pensant ) . C’est dans cette phase de transition
que l’homme a pris conscience de son âme et de la perception de la vie tout autour de lui . Il y eu donc « naissance » de son entité (son esprit) et cette entité n’aura de but que se développer spirituellement encore et encore … (principe de la réincarnation)

L’entité psychologique de l’homme s’est alors formée .
Son esprit ( cet ensemble énergétique ) s’est mit à « naître » au plus profond de son être .
A ce moment là , une prise de conscience lui a été perceptible et lui a permit de ressentir la place qu’il occupait dans l’espace de la matière (le corps et le monde) et sous le ciel . C’est à ce moment là qu’il prit conscience de la peur , de l’amour , de la haine , de la jalousie , de l’orgueil , du complexe , de la beauté , etc … bref , tous les facettes propres au « Moi » d’un individu .

Comme l’homme ne bénéficie pas d’une longévité de vie organique importante , il finit inéluctablement par mourir .
A ce moment là , son esprit
( sa conscience , ses pensées , ses sensations , ses perceptions , ses idées , ses désirs , ses rêves , etc … ) se détache et se libère à la mort de son corps organique .
L’esprit rejoins alors les sphères cosmiques , spirituelles et énergétiques existantes .

Désormais , lors d’une naissance , tout nouveau-né peut devenir le réceptacle et accueillir un esprit libre qui se destine à évoluer spirituellement . C’est la réincarnation !

L’incorporation de ce nouveau « véhicule » n’est pas une obligation , tout comme il n’est pas non plus obligatoire que ce soit un humain . Toutes formes de vie consciente dans l’univers peuvent devenir le tabernacle d’un esprit libre . Il y a que la forme animale qui en est exclus .

Pourquoi la naissance de l’esprit ne s’est-elle pas faite plus tôt chez l’homme ?

Parce que l’animalité primitif de l’homme ne faisait pas de lui un être doué de conscience .
Je le répète , ma conviction c’est que l’esprit ne peut se former ni naître d’un corps (d’une âme) qui n’est pas habilité à la pensée , au raisonnement , à l’émotion , au désir , aux notions intellectuelles … bref , l’esprit ne peut siéger dans un être dépourvu de conscience .

L’homme à ses débuts était lui aussi un animal et comme tout animal , il était en quelque sorte « vide » , c’est à dire n’ayant pas conscience de son existence , n’ayant pas de « Moi » , de sentiments , et il n’avait pas la perception de la vie , de la mort , du dedans , du dehors de son être … Il était sans identité et ne subsistait que par son instinct d’animal .

Processus .

C’est seulement lorsque l’homme a commencé à prendre conscience de lui et du monde , qu’une émission de zones émotionnelles s’est manifesté en lui . Ces zones émotionnelles ont été appelées à se développer au fil de son évolution par des vies successives vécus soit sur Terre , soit dans d’autres contrés de l’univers .

Ainsi , au fil des siècles , sur le chemin de son évolution , l’esprit ( qui je le rappelle est l’aboutissement d’une prise de conscience , d’une réflexion , de l’identité du Moi etc … ) évolua et s’échappera pour subsister après la mort physique . Il se libère , mais il peut rester immature . Il doit alors s’organiser pour réintégrer une nouvelle âme (un nouveau corps) , afin de continuer son évolution .

Tout esprit libre peut se faire guider par d’autres esprits spirituels plus avancés . Il peut aussi continuer sa vie spirituelle dans l’au delà , ou réintégrer une vie terrestre ( fétus ) lors d’une conception , ou encore réintégrer une vie suffisemment évoluée dans l’immensité de l’univers .
L’esprit a en fait le choix de sa nouvelle vie !
.

Il peut arrivé (pour des raisons diverses) qu’un nouveau-né humain vient au monde de nos jours sans qu’aucun esprit ait incorporé son corps (son âme) . A ce moment là , une nouvelle entité spirituelle est appelée à « naitre » chez ce bébé . Le terrain génétique et le réseau synaptique du cerveau sont déjà , par hérédité , appropriés et préparés , comme un berceau , pour la naissance de la nouvelle entité .
L’acquisition universelle se transmettant socialement , l’enfant donnera naissance à son propre esprit (très tôt) , dès la prise de conscience , aidé par la transmission de l’enseignement des parents aimants .

Cette entité , une fois née , demeure indestructible , car elle est énergie .

L’animal , lui , ne peut accueillir l’esprit .

Tous ceux qui prétendent le contraire sont en contradiction avec le principe fondamentale qu’ils défendent eux même , à savoir que l’esprit [u]évolue[/u] et ne peut régresser .
Dès lors , un esprit humain qui s’incarnerait dans un animal ne peut que régresser sur le plan spirituel . L’animal n’est pas un support évolutif approprié à recevoir l’esprit humain . N’étant pas doué de conscience et de personnalité , l’animal reste dans un stade inférieur à l’homme ( à discuter sur d’autres plans … ) . L’animal n’a pas conscience de quoi que ce soit , il n’a pas de réflexion , pas de raisonnement sur la vie , pas de notion sur ce qu’il est , sur la peur ou sur la mort .

Je ne dis pas que l’animal ne possède pas ce que j’appellerais une  » énergie primale  » ( une âme ), mais rien à voir avec la conscience , l’esprit , la spiritualité … L’animal n’est pas né pour évoluer sur le plan de la conscience , de l’intellect , de l’identité du « Moi » . L’animal n’évoluera que par rapport à son adaptation à l’environnement . Il est complètement inapte à prendre conscience , facteur essentiel pour que l’esprit spirituel naisse et évolue , ou s’incarne .

L’esprit spirituel survit .

Il est capital de bien comprendre que , tout en acceptant certaines données scientifiques sur l’apparition et l’évolution de l’homme , il n’est pas scientifique de prétendre que son évolution psychique et spirituelle s’arrête à sa mort physique , et que rien ne peux s’exporter vers un ailleurs . C’est incontestablement se limiter à une vision des choses peu scientifiques . Par ailleurs , de nombreux phénomènes observables à travers le monde prouvent la véracité de l’existence des esprits après la mort . On peut citer : les fantômes , les poltergeists , les apparitions , les mystères , le paranormal etc … , et bien sûre tout ce qui touche à la bonté et à l’amour du Divin .

Refuser que l’esprit a une existence à part entière est la plus simpliste des attitudes de certains hommes de science . Nier et rejeter tout en bloc est contraire à l’éthique scientifique .

La mort existe par l’imagination que l’on s’en fait .

Pour beaucoup d’entre-nous , elle paraît représenter un horizon impensable , indéfinissable et indépassable . Chez l’homme , c’est avant tout son égo qui lui fait refuser de tout perdre , de quitter ses sensations , ses plaisirs , les gens qu’il aime et les objets en sa possession . C’est l’ego encore qui , mêlé à la conscience et à l’éducation , s’angoisse face à l’insondable , à « l’inconnu » .

La peur qu’enseignent certaines institutions

Les religions , de part leurs enseignements , ne sont pas innocentes de la peur que la mort peut engendrer chez les hommes . Notre manque de confiance vis à vis de la nature créatrice ( dirigée je le rappelle ) y est également pour quelque chose . Quelles sont ces peurs existentielles que nous craignons ?

En voici quelques-unes :

  • Peur de la souffrance physique et psychologique ,
  • Peur de quitter des êtres chers , des choses auxquelles on tient ( le plaisir , le matériel , les sensations , les sentiments … ) ,
  • Peur de l’instant du passage ,
  • Peur d’être jugé par une puissance supérieure ( l’angoisse d’être coupable de quelque chose ) ,
  • Peur de l’inconnu .

La peur de ce qui se passerait après la mort physique .

La peur de l’instant du passage , la peur d’être jugé par une puissance supérieure et la peur de « l’au-delà » ne sont pas fondées .

Voici une vérité qui devrait apaiser nos craintes . Nous sommes tous des transgresseurs à différentes échelles . Si l’on transgresse , nous ne risquons pas d’être jugé après la mort physique pour la raison suivante : la transgression est un impératif de notre évolution , elle est une épreuve pour l’évolution du droit et de la loi sur le chemin de la spiritualité . Ce n’est pas dans « l’après » que l’homme doit être jugé , mais ici bas sur Terre , autrement dit dans le monde .

Le jugement et la condamnation de l’homme par l’homme sont donc indispensables non seulement pour évoluer vers toujours plus d’humanité , mais également pour nous libérer de la peur d’être jugé après la mort physique .

Sur Terre , l’évolution de la vie de l’homme est faite de façon à ce qu’il apprenne progressivement à se détacher des futilités durant tout son parcours . En effet , si l’être humain écoute correctement les enseignements de l’existence , s’il comprend pourquoi la vie l’affaiblit progressivement , le ferme à l’extériorité ( perte de la vue , de l’ouie , du désir) , ou encore forme progressivement son esprit au détachement , au lâcher prise , alors il comprends que c’est vers la sagesse que lui conseille d’aller la vie . Lentement dans la vieillesse , nos désirs , nos forces , nos pulsions nous abandonnent .

Vieillir est une sorte de lente régression de l’ego , qui conduit l’homme , en principe , à la sagesse et à la contemplation .

L’esprit ne peut redouter la mort .

Soyons convaincu que , l’instant du passage de la vie à la mort physique n’est autre qu’une étape dans laquelle notre esprit n’a rien à redouter .

A un certain moment , il faut que nous acceptions à lâcher prise , à abandonner tous nos attachements . Il s’agira donc de l’anéantissement total et forcé de notre égo . Au final , des êtres d’amour se positionneront pour nous accueillir … Notre corps , simple enveloppe restera dans le monde matériel , seul notre esprit migrera vers la Lumière .

Soyons confiant , n’ayons crainte , tout se passera bien !

 » Je ne prétends pas détenir de vérité .
Je n’ai que des convictions personnelles . « 
Eric G

Bonne réflexion !

bouton-retour

Laisser un commentaire

 

vacanceschatel |
Faire de sa passion son mét... |
faites un tour dans mon jardin |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Naruto ,Manga et encore Man...
| patchwork
| helicoptere luchon 2