• identi10

    identi10

  • Qui je suis !
    -------------------------------------------
  • " L'équilibre doit absolument imprégner le Monde , tant au niveau individuel que collectif , pour que l'harmonie et la paix puissent s'installer . " - Eric G -

    ---------------------------------------------

    ---------------------------------------------
  • hobbies

    ----------------------------------------

  • Sondage

    Merci de donner votre avis ! Ce blog vous semble :

    Voir les résultats

    Chargement ... Chargement ...
  • Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter

  • Méta

  • Votre attention svp !

    Certaines marques , images et vidéos qui sont présentes sur ce site appartiennent à leurs auteurs respectifs . Si vous notez des infractions sur mon blog , je m'en excuse . Merci de m'avertir pour que je puisse régulariser . Pour ce qui est de mon travail (textes , photos , croquis ...) , ils sont libres de droit . Eric G ------------------------------------------

    Cliquez ici

* Méthodes de lancement d’un planeur

Posté par Eric G le 3 juin 2011

* Méthodes de lancement d'un planeur dans Planeur

 

Lancement d’un planeur

Plusieurs méthodes sont utilisées

  • le lancé main

C’est la façon la plus simple de lancer un modèle dans les airs . Il suffit de le jeter horizontalement en lui donnant la vitesse suffisante . Combinée à une ascendance , le planeur gagne facilement l’altitude .

Image de prévisualisation YouTube

 

 

  • le lancé circulaire

C’est une méthode de lancement spécifique à un type de planeur : le DLG (  » Discus Launch Glider  » soit planeur à lancement circulaire ) .
Pour lancer le modèle , le pilote tient le modèle par le bout d’une aile ( par le saumon ) , fait une rotation de 360° autour de son corps , puis lâche le modèle en lui fournissant la vitesse de rotation . Plus on donne de l’efficacité dans la rotation , plus  le modèle sera propulsé en altitude .
Cette technique permet d’atteindre des hauteurs prodigieuses de 30 , 40 ou même 50 mètres .

http://www.dailymotion.com/video/xan6b1

 

 

  • le lancé par câble

Le pilote se fait assister par une deuxième personne qui cour le long de la piste , tirant une longue corde attachée à l’extrémité du planeur . Le pilote lui oriente son modèle .

 

  • le lancé motorisé ( Remorquage)

Ici , on utilise un puissant avion radio-commandé pour remorquer le planeur dans l’air à l’aide d’un câble largable ou enroulable . Cette méthode exige des qualités de pilotage de la part de celui qui pilote le remorqueur .

Image de prévisualisation YouTube

 

 

  • le lancé par Treuil ( vol grandeur )

Relié à un treuil par un câble , le planeur accélère , ensuite décolle  selon une pente de montée ( 50-55 degrés ) . Arrivé à la verticale du treuil , le câble est décroché du planeur .

Image de prévisualisation YouTube

 

 

  • le lancé élastique ( Catapultage )

C’est une variante du lancement par câble .
La personne qui cour est remplacée par un élastique Sandow fixé au sol .

Image de prévisualisation YouTube

 

 

  • le lancé par rampe Sandow

Le planeur est glissé sur une rampe de lancement et raccordé aux deux élastiques latéraux munis de taquets .

Image de prévisualisation YouTube

Historique en grandeur de cette méthode
http://www.dedale-planeur.org/recits/Decollage_planeurs_sandow.pdf

 

 

  • le lancé motorisé ( Autonome )

Le modèle est équipé soit par un moteur électrique soit par un moteur thermique qui sera coupé en altitude . L’hélice est rétractable afin de garantir une parfaite aérodynamique .

Image de prévisualisation YouTube

 

 

  • le lancé par voiture ( Vol grandeur )

C’est une méthode assez rare qui consiste à faire décoller le modèle tracté par voiture .
La piste de décollage doit être assez longue pour permettre au véhicule de parcourir une grande distance .

Image de prévisualisation YouTube

 

Bon vol !

emoticone

 

 

4 Réponses à “* Méthodes de lancement d’un planeur”

  1. trape dit :

    Merci d’avoir fait ce site instructif, sur lequel je suis tombé par hasard. Cela m’a fait faire un bon en arrière de plusieurs dizaines d’années, quand adolescent, j’essayais de construire quelques avions, y compris des planeurs, les mains dans l’enduit cellulosique ou le méthanol et l’éther, pour faire souvent …du bois avec mes avions. Avec l’âge, on devient nostalgique…

  2. Eric G dit :

    Bonjour ,
    Je connais cette nostalgie pour avoir été moi-même un « bricoleur expérimentale » dans bien des domaines …

    Les bons souvenirs , c’est ce qui nous reste du temps passé .
    Bonne fêtes à vous .
    Eric G

  3. Abauzit Cyril dit :

    Bonjour Éric, je viens de recevoir un planeur qui est prévu pour lancer au sandow, -mais à quoi sert le long fil accroché au rouleau d’élastique ???
    Merci de m’éclairer…personne pour me renseigner et rien sur le net !
    + Amitiés modélistes, Cyril

  4. Eric G dit :

    Cher Cyril ,

    Le lancement au sandow est constitué d’un élastique en caoutchouc à l’extrémité duquel est fixé un long fil de nylon qui est parfois de 2 à 3 fois plus long que l’élastique . Ce fil est souvent similaire à du fil à pêche , sa résistance dépend de l’effort de tension auquel il sera soumis lors du lancé .
    L’élastique lui est fixé au sol . Il faut soigneusement choisir le point d’amarrage du piquet , loin et parfois même en dehors du terrain .
    Un anneau à l’autre bout doit permettre de fixer le câble nylon au planeur .
    Ensuite tu dois reculer avec ton planeur dans la main pour tendre le sandow . Puis tu le lâche face au vent . Tiré par le sandow , le planeur adopte une assiette à cabrer et grimpe très rapidement . Une fois l’altitude maximale atteinte , le long câble de nylon doit se décrocher du planeur et celui-ci évolue librement .
    L’altitude de largage dépend du vent , de la tension du sandow et du poids du planeur .

    Avec le système sandow , tu peux espérer prendre une altitude équivalente au moins à la longueur du fil qui suit ton élastique . Le poids du caoutchouc est loin d’être négligeable et normalement une certaine longueur de ton élastique doit rester au sol , alors qu’en fait c’est ton long fil nylon qui accompagnera ta machine en altitude , pour finalement décrocher de ton planeur .

    En espérant t’avoir éclairé .
    Amicalement ,
    Eric

Laisser un commentaire

 

vacanceschatel |
Faire de sa passion son mét... |
faites un tour dans mon jardin |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Naruto ,Manga et encore Man...
| patchwork
| helicoptere luchon 2