• identi10

    identi10

  • Qui je suis !
    -------------------------------------------
  • " L'équilibre doit absolument imprégner le Monde , tant au niveau individuel que collectif , pour que l'harmonie et la paix puissent s'installer . " - Eric G -

    ---------------------------------------------

    ---------------------------------------------
  • hobbies

    ----------------------------------------

  • Sondage

    Merci de donner votre avis ! Ce blog vous semble :

    Voir les résultats

    Chargement ... Chargement ...
  • Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter

  • Méta

  • Votre attention svp !

    Certaines marques , images et vidéos qui sont présentes sur ce site appartiennent à leurs auteurs respectifs . Si vous notez des infractions sur mon blog , je m'en excuse . Merci de m'avertir pour que je puisse régulariser . Pour ce qui est de mon travail (textes , photos , croquis ...) , ils sont libres de droit . Eric G ------------------------------------------

    Cliquez ici

* Diagnostiquez votre hélico

Posté par Eric G le 30 mai 2011

* Diagnostiquez votre hélico dans Hélicoptère

 

helicoptaire005 dans Hélicoptère

Diagnostiquez votre hélico et solutionnez les problèmes 

 

Le but de ce tutoriel est d’aider le pilote d’hélicoptère à interpréter les symptômes d’un mauvais fonctionnement constatés sur son hélico et de lui proposer quelques solutions adéquates . Notez que des différences existent entre des machines de technologies ou de marques différentes , la résultante d’un symptôme peut ne pas être la même . Cependant en générale , le comportement des hélicos face à un problème est sensiblement le même . Régulièrement , j’apporterais des compléments d’informations  afin de rendre ce tutoriel le plus pertinent possible . 

Bon dépannage et soyez prudent . 

emoticone

 

 

COMPORTEMENT EN VOL

webmaster_221 AUTO OSCILLIATION

– manque de tours au rotor : augmenter la valeur des points de la courbe de gaz là ou le manque se fait sentir

webmaster_221 L’ANTI COUPLE BAT DE HAUT EN BAS

– rehaussez la courbe de gaz
- possibilité que les pales soient mal équilibrées (contrôlez le poids , le CG , le serrage , l’alignement)
- contrôlez la barre de Bell (distance des palettes du moyeu , alignement)
- contrôlez l’arbre principal du rotor (vrillage , jeu de haut en bas à éliminer impérativement)

webmaster_221 L’ANTI COUPLE BAT DE GAUCHE A DROITE

– réglez la sencibilité du gyro (trop élevée)
- vérifiez l’arbre du rotor de queue
- vérifiez la bande anti-vibration du gyro
- contrôlez s’il n’y a pas de jeu entre la queue et le servo
- contrôlez la tension de la courroie
- contrôlez les amortisseurs de tête

webmaster_221 L’ANTI COUPLE DEVIE D’1/4 DE TOUR LORS DE SOLLICITATION AU PAS

– manque de gain au gyro : augmentez
- manque de tours moteur : augmentez la valeur des points de la courbe de gaz
- tension de la courroie : contrôlez

webmaster_221 L’ANTI COUPLE NE SEMBLE PAS EFFICACE , DIFFIULTEE A GARDER LE CAP

1 – réglez les pales de l’anticouple : vérifiez la position neutre et réglez là comme indiquée sur votre Doc , en général = 8°
- réglez vos pales de manière à avoir un peu plus de Pas au neutre si l’anticouple semble manquer un poil de pêche et que l’hélico ne tourne pas assez dans le sens où il faut lutter contre la rotation
- réglez vos pales de manière à enlevez un poil de Pas au neutre si l’anticouple semble avoir un peu trop de pêche et que l’hélico ne tourne pas assez facilement dans le sens où il n’a pas à lutter contre la rotation
2 – l’anticouple est mal entrainé : vérifiez la courroie et les pièces reliées à la courroie .

webmaster_221L’ANTI COUPLE DEVIE LENTEMENT EN STATIONNAIRE

- point dur sur la commande d’anticouple : vérifiez qu’elle soit bien libre – trim ou subtrim activé : réglez – top doigt : décontractez-vous

webmaster_221 GROS BRUIT DE RESONNANCE AVEC TRACKING DEMEUSURE

- remplacez les roulements de pieds de pales
- remplacez les roulements d’axe principale

Un roulement qui « gratte » est un roulement mort !
De plus , c’est le meilleur moyen d’avoir des tops radio !

webmaster_221EN TRANSLATION , L’APPAREIL PIQUE DU NEZ

- Vérifiez le trim en stationnaire
- Si les palettes ont un très léger angle en négatif , cela peut faire piquer en translation : mettez un peu d’incidence positive
- vérifiez le CG

webmaster_221 PROBLEME DE TRACKING

Le rotor tournant , les bouts de deux pales ne sont pas alignées pour ne former qu’un seul disque visible .
- avant tout , s’assurer que les 2 pales sont bien serrées avec la même force
- réglez l’allongement ou le raccourcissement des 2 biellettes qui commande les pieds de pales .
- sinon , les joints toriques dans la tête de rotor sont morts et il faut les changer

webmaster_221 LES VIBRATIONS

Il existe 2 types de vibrations :

- les vibrations HF (hautes fréquences)
- les vibrations BF  (basses fréquences)

Les HF sont  dues à des problèmes d’anti-couple

- axe tordu
- roue plastique de courroie crantée serrée trop fort
- pales + portes pales mal équilibrés
- vis de roulement de portes pales tordue ce qui provoque un tracking de pales d’anti-couple
- courroie mal tendue
- roulement d’axe usé
- roulement moteur fatigué
- couronne ne tournant  pas rond
- pignon de l’anti-couple trop serré
Les effets de la HF

Les dérives (verticale ou horizontale) vibres .
En vol , elles paraissent floues . Apparait alors une instabilité de la queue car le gyro à du mal à travailler .

Les BF sont  dues à des problèmes sur le rotor principal

- axe rotor tordue
- axe portes pales tordu
- couronne ne tournant pas sur un plan horizontal
- barre de Bell  tordue
- palettes de Bell non parallèles
- barre de Bell mal équilibrée
- balancelle de la barre de Bell ne pivotant pas librement
- pales non équilibrées
- tracking
- écrous de pales serrés de façon inégale
- écrous d’axe de support de pales trop serrés
- roulement supérieur d’axe rotor ayant du jeu
Les effets de la BF

Les patins , le tube d’antenne , la bulle , la queue vibrent sur le plan vertical .On peut constater également que les fils électriques des servos , de l’alimentation moteur , des accus , vibrent .

webmaster_221 GROSSE VIBRATION AU DECOLLAGE

- contrôlez les servos
- contrôlez les roulements de l’axe de démarrage : si jeu latéral , changez
- contrôlez et si nécessaire changez aussi le pignon qui est vissé sur la cloche d’embrayage . La partie qui s’insère dans le roulement s’use , ce qui créer des problèmes de vibrations .

webmaster_221 SURSAUT DES SERVOS

En vol , le frottement de la courroie sur les couronnes de transmission peut charger le bloc AC . Parfois il peut se créer un différentiel entre les différentes parties de l’hélico et entrainer une décharge subite . Cette décharge provoque un sursaut des servos assimilable à un Top radio .
- assurez la conductivité de toute les parties conductrices de l’hélico au support moteur (ponçage du vernis de jonction , mise  à la masse (- de la batterie) ) .
- vérifiez la mise à la masse par l’intermédiaire d’un Ohmmètre
webmaster_221
 Voir aussi les « TOPS RADIO »:  GO

 

 

 

PILOTAGE

webmaster_221 PERTE SOUDAINE D’ALTITUDE EN DESCENTE VERTICALE

 En stationnaire , le rotor d’un hélico prend de l’air statique au dessus de lui et le refoule vers le bas . Il génère ce que l’on appel un vortex  (c’est un tourbillon , un flux d’air vertical descendant ) .
Si l’hélicoptère descend rapidement dans son vortex , son rotor cherchera de l’air statique . Comme cet air possède déjà une vitesse verticale , le rotor ne pourra pas prendre appui dessus .
L’hélicoptère prendra donc rapidement de la vitesse vers le bas pour retrouver une air stable : le rotor décroche , il y a danger !
- pour éviter ce phénomène , il faut redescendre obligatoirement en translation lente en avant .
- sinon , pour s’en sortir , pousser le cyclique longitudinal et mettez plein gaz .
- évitez de descendre rapidement à la verticale .

webmaster_221 LA VISUALISATION EN VOL EST DIFFICILE

Attention à ne pas trop éloigner votre machie surtout si le temps est gris ou si l’hélicoptère est à contre-jour . Evitez de le faire passer dans le soleil .
- préférez des couleurs chatoyantes de la bulle , des jambes de train et des patins .
- préférez une poutre de queue claire pour une meilleure visualisation .
- préférez des pales de rotor de couleur claire .
- le choix d’une grande machine pour une meilleure visibilité est aussi préférable .

 

 

 

PROGRAMMATION

webmaster_221 EN ALTITUDE , LE REGIME MOTEUR AUGMENTE OU S’ECROULE

Le régime moteur peut s’écrouler ou s’emballer sous l’effet de la charge de votre appareil en vol .
Dans un premier temps , il faudra augmenter les gaz/pas progressivement et écouter le moteur à chaque montée .
- si le régime s’emballe , atterrissez et augmentez le pas maxi. La charge du moteur augmentant , le régime moteur ne  devrait plus s’emballer .
- si le régime s’écroule (attention danger !) , atterrissez immédiatement et baissez le pas maxi .
La modification se fera directement sur la programmation de la « courbe de pas » ou dans le menu « réglage du pas maxi » , en général aux derniers points de la courbe .
- profitez aussi pour régler la richesse du moteur .

webmaster_221 LES COMMANDES SONT PEU OU TROP SENSIBLES

En fonction de notre mode de pilotage , les débattements de notre modèle peuvent être changés .Il faudra régler la sensibilité des commandes par programmation . On utilise pour cela les fins de course , les dual-rates ou les doubles débattements , puis on active le mode exponentiel . On joue ainsi sur l’amplitude autour du neutre . Le bon réglage s’obtiendra par tâtonnement .
Exemple de réglage pour le cyclique longitudinal :

- dans le menu permettant de régler l’expo , réglez sur une base de 20% d’expo avec l’interrupteur extérieur .
- quelle que soit la position de l’interrupteur , vérifiez que le servomoteur de la commande cyclique longitudinal  débatte de la même valeur manche en butée .
- puis , mettez le manche à mi-course et maintenez-le . Regardez si en basculant l’interrupteur dans une position et dans l’autre , si le servomoteur change de position et diminue de débattement (toujours manche à mi-course , sans le bouger) . Si c’est ok , ne touchez à rien .
- s’il augmente le débattement , il faudra alors mettre sur une base de – 20%  et contrôler à nouveau .
Augmentez ou diminuez cette valeur suivant le cas .

 

 

 

MOTEUR

webmaster_221LE MOTEUR EST-IL CORRECTEMENT RODE ?

Pour des tolérances d’usinage et d’appairage des pièces , il vous faut roder votre moteur à segment en ouvrant le plus possible les pointeaux et en laissant tourner la machine au sol (sans les pales) durant 3 pleins avec un ralenti accéléré .
En poussant les gaz à fond , le moteur ne doit pas prendre ces tours .
Ensuite , faites 2 pleins en refermant les pointeaux de sorte que le moteur tourne gras . Remontez les pales et faites un stationnaire pendant 30 secondes . Reposez la machine pour refroidir pendant 30 secondes . Reprenez et augmentez progressivement le temps de vol .
Enfin et jusqu’au dixième litre de carburant , volez en translation avec un moteur réglé un poil gras .
Evitez de « tirer » sur la machine dans cette période , puis cherchez le réglage de carburation optimal .

webmaster_221 LE MOTEUR BLOQUE AU DEMARRAGE

– le moteur est noyé : insérez le démarreur dans la noix de démarrage , penchez l’hélico sur le côté  et lancez le démarreur
- sinon , clampez la durit du carburateur , enlevez la bougie et donnez quelques coups de démarreurs pour évacuer le carburant qui se trouve dans le moteur .
Remontez la bougie et redémarrez .

webmaster_221 LE MOTEUR SE NOIT SOUVENT

– le CP est peut-être réglé trop riche : faîtes l’essai du pincé de durite pour tester

webmaster_221LE MOTEUR NE DEMARRE PAS

– vérifiez l’état de la bougie
- amorcer en carburant en bouchant le pot et en donnant 2 légers coups de démarreurs
- vérifiez qu’il n’y ait pas de prise d’air ( durite , réservoir , plongeur à sa place , éléments du moteur serrés )
- réglez le carburateur (surtout si ce matériel est nouveau)

webmaster_221 PROBLEME DE RALENTI MOTEUR

- le moteur est peut-être réglé trop sec ce qui cause une surchauffe : réglez le moteur en commençant par le Pointeau Principal puis le Contre-Pointeau 

- si le récepteur est un Futaba PCM , cela signifie que l’accu a atteint une tension critique de 3,8V . C’est un fail safe agissant uniquement sur la commande de gaz : changez l’accu ou le rechargez .

webmaster_221 BRUIT METALLIQUE , MANQUE DE PUISSANCE

- les roulements arrières du moteur sont en train de rendre l’âme . Le filament de la bougie a fortement tendance à se tordre dans ces conditions .
- réglage du moteur trop sec , attention au serrage : ouvrez les pointeaux
- vérifiez le pot en le secouant , certains ont la soudure de la chicane ou de la chambre qui casse

webmaster_221 BOUGIE HS AU BOUT DE 3 OU 4 DEMARRAGES

- le moteur tourne trop sec
- les roulement sont HS

webmaster_221 AU DEMARRAGE , LE MOTEUR EMBRAYE TOUT DE SUITE

- le ralenti est trop haut ce qui embraye le rotor : diminuez le régime moteur au ralenti
- l’embrayage est HS et reste collé tout le temps à la cloche : remplacez l’embrayage
- une des masselottes doit être fissurée ou les vis de l’embrayage desserrées ou alors la turbine desserrée ou encore une des deux mâchoires trop écartés  : contrôlez et privilégiez le changement par du neuf car les pièces perdent leur caractéristiques mécanique (masselotte , garniture  , mâchoires )
- mauvais alignement moteur/embrayage dans la cloche et l’embrayage frotte à un endroit : reprenez ce réglage

webmaster_221 LE MOTEUR PERD DE LA VITESSE OU EMET UN BRUIT RAUQUE

Il est en surchauffe , il faut impérativement ouvrir le gicleur pour enrichir  le mélange .

webmaster_221 LA BOUGIE EST-ELLE ADAPTEE ?

- si vous enlevez le soquet du moteur au ralenti et notez une baisse de régime , vous pouvez avoir besoin d’une bougie plus chaude ou de plus de nitrométhane dans votre mélange .
- si votre moteur a tendance à  pétarader , vous utilisez sûrement une bougie trop chaude , ou vous pouvez avoir besoin de carburant avec moins de nitrométhane .
- si le moteur cale en vol et que la bougie est grillée , il se peut que la bougie soit trop chaude : préférez un indice thermique plus froid .
- si le moteur cale dans des conditions de températures normales , il se peut qu’il ait trop de compression : essayez un indice thermique plus froid . Il se peut aussi que vous ayez trop de compression : rajoutez alors un deuxième ou un troisième joint de culasse pour décompresser  .

En dehors d’une tension trop élevée , les raisons pour lesquelles une bougie peut fondre sont les suivantes :

- surchauffe du moteur
- tuyau d’échappement trop court
- compression excessive
- trop de nitrométhane
- présence d’éléments étrangers dans le moteur (limailles de fer … etc …)

webmaster_221LE MOTEUR CALE QUAND LE SOQUET EST ENLEVE

Plusieurs vérifications à faire :
- la bougie est HS
- la bougie est trop froide
- le ralenti n’est pas assez élevé ( phase d’explosion se faisant mal )
- le piston est calaminé (l’étincelle se produisant mal )
- le moteur est trop froid
Mais aussi :
- Carburant périmé ou inapproprié
- Carburateur défectueux , sale ou avec entrées d’air

webmaster_221 PROBLEME DE REPRISE MOTEUR

Laissez le moteur au ralenti , puis accélérez franchement :
- s’il accélère peu ou mal , et qu’il fume beaucoup , il faut fermer
- s’il a des trous ou hoquette , puis prend ses tours , il faut ouvrir
- s’il coupe de suite à l’accélération , il faut ouvrir
- s’il reste accéléré puis revient au ralenti , il faut fermer
En ce qui concerne la reprise , l’astuce pour savoir où en est le réglage c’est de faire le TEST DU PINCER DE DURITE

webmaster_221 LE FILAMENT DE LA BOUGIE EST DEFORME

- le réglage de votre carburateur est trop pauvre .
- votre moteur à pu surchauffé .
- votre indice bougie est peut-être trop faible .

 

 

 

ELECTRIQUE

webmaster_221 ATTENTION A L’OXYDATION

Avec le temps , de mauvais contacts électriques apparaissent et l’oxydation des fils est à redouter , surtout au plus près des batteries . Cette oxydation entraîne la destruction du fil et crée une résistance ohmique .
Contrôlez :
- si les contacts de vos prises sont corrects
- si de l’oxydation n’apparait pas au niveau de vos câbles électriques
- si les fils ne se coincent pas et ne sont pas coupés dans les endroits exigus
- si les contacts de votre récepteur , de vos servos , de vos batteries … sont corrects
N’hésitez pas à changer si vous avez un doute .
La bombe KF Contact est aussi une bonne alternative .

 

 

 

METHODOLOGIE

webmaster_221TEST DU BON REGLAGE CONTRE-POINTEAU ( TEST DU PINCER DE DURITE )

Le moteur est au ralenti , avec les doigts ou la « pince durite », pincez la durite d’alimentation jusqu’à obtenir le calage du moteur :
- si le moteur cale au bout de quelques secondes sans accélérer , on ne touche à rien .
- si le moteur accélère avant de caler , il va falloir fermer le contre pointeau car le régime de ralenti est trop riche .
- si le moteur cale immédiatement , le régime de ralenti est trop pauvre et il va falloir ouvrir le contre pointeau .
Un moteur bien réglé doit pouvoir rester quelque minutes au ralenti et reprendre sans caler si on pousse subitement les gaz à fond .
Si le réglage est vraiment impossible , vérifiez :

- le carburant (trop vieux)
- la bougie (usée , faire le réglage avec une bougie neuve)
- une éventuelle prise d’air au moteur ( fuite au pointeau , roulement défectueux , durite défectueux …)

webmaster_221COMMENT DETERMINER LE REGIME DU ROTOR

Si un rotor tourne trop lentement , l’hélico sera plus réactif mais moins stable et le moteur aura une charge plus importante . Si à l’inverse il tourne trop rapidement , l’hélico sera plus stable mais moins maniable et une usure prématurée de la mécanique est à craindre .
Une vitesse trop importante est dangereuse car les pales peuvent entrer en résonance et conduire à la destruction de la machine !

Méthode de calcul :

- relevez le nombre de dents sur la couronne de rotor principal  et sur le pignon d’entrainement
(exemple : couronne de 85 dents et pignon de 10 dents )
- calculez le rapport de démultiplication soit :
85 dents / 10 dents = 8,5
- consultez les caractéristiques techniques du moteur recommandé par le fabriquant pour votre modèle  et notez son [u]régime de rotation optimal[/u] (et non maximal) , puis divisez cette valeur par le rapport de démultiplication .
Vous obtiendrez ainsi la vitesse rotor maximale préconisée .
(exemple : 16000 tr/mn / 8,5 = 1882 tr/mn)
- retirez 10%  à cette valeur pour obtenir une bonne base et une marge de manoeuvre .
(exemple : 1882 – 10% = 1694 tr/mn)

webmaster_221 COMMENT TESTER LE CENTRE DE GRAVITE

Le réglage du CG  n’est pas très important , cependant on peut quand même le régler . Pour le tester :
- couchez l’hélico sur un bord de table , saisissez-le à deux mains par les pieds de pales et le soulever , le rotor perpendiculaire au sol . L’hélico doit se balancer  autour de son axe principal  , il doit piquer du nez de 4 ou 5°.
Toujours privilégier le déplacement de la batterie pour faire l’appoint . Une 2ème batterie est mieux que de mettre du plomb .

webmaster_221 COMMENT VERIFIER LES REGLAGES D’ANTICOUPLE

- le bord de fuite des pales doit suivre le mouvement du stick
- le bord de fuite des pales doit se déplacer  dans le même sens que le tube de queue

Image de prévisualisation YouTube

webmaster_221 COMMENT EQUILIBRER LES PALES

1 – Il faut tout d’abord déterminer le centre de gravité des 2 pales .

- fixez dans un étau une lame de rasoir
- déposez de biais la pale sur le tranchant et cherchez l’équilibre
- lorsqu’il est trouvé , appuyez légèrement afin de laisser une trace (1er axe)
- recommencez ensuite l’opération en inclinant la pale dans l’autre sens (2ème axe)
Le centre de gravité se trouvera à l’intersection des 2 traits .
La distance (A) de l’emplacement du CG doit être sensiblement la même sur les 2 pales  .

cgpales

A : doit être identique sur les 2 pales

B : doit être de 25% de C

C : largeur de la pale

2 – Il faut maintenant déterminer le poids de chaque pale .

- utilisez une petite balance spécifique
- détectez la différence de poids
Une fois terminé , s’il y a une différence , il faudra alourdir la pale la plus légère avec du ruban adhésif à une des deux extrémités en tenant compte du centre de gravité .

webmaster_221 COMMENT REGLER LA VIVACITE D’UN HELICO

Il existe plusieurs points d’interventions :

- il faut augmenter la vitesse du rotor ( en générale , les réglages de la radio ont tendance à calmer cette vitesse )- il faut jouer sur la barre de Bell ( une barre de Bell longue permettra aux palettes d’avoir une vitesse de déplacement plus grande et donc , une meilleure efficacité )- il faut jouer sur les palettes Hiller ( préférez des palettes Hiller plus légères )
Il faudra donc trouver un bon compromis entre la longueur de la barre de Bell et le poids des palettes Hiller .

- avec beaucoup de prudence , on peut toucher aux longueurs des bras de commandes
- il faut changer les pâles du rotor pour jouer sur une inertie gyroscopique plus ou moins importante ( pour plus de vivacité , elles doivent donc être légères )

 Les réglages radio ( plus il y aura de l’incidence , plus le rotor sera vif ) :

- intervenez dans le menu de mixage du plateau . 2 valeurs sont à augmenter et qui joueront sur la vivacité ( AIL (aileron) et ELEV (elevon , ou profondeur) )

En revanche , si vous trouvez que votre hélico est trop vif , ne diminuez pas le mixage , mais allez plutôt dans le menu de réglage du dual rate et de l’exponentiel .
* Le dual rate est une fonction permettant de diminuer ou augmenter le débattement d’une fonction . Sur la fonction que vous trouver trop vive : diminuez .
* Avant de trop réduire les dual rate , pensez que parfois 10 ou 15% d’expo sur la fonction concerné calmera l’hélico de façon très efficace .

- de manière théorique , pour plus de vivacité , il faut augmenter l’incidence des pâles et apporter beaucoup d’attention dans ce réglage  .

 

 

 

VRAIE OU FAUX

webmaster_221 MON MOTEUR TOURNE BIEN AUJOURD’HUI , JE N’AI PAS A LE RETOUCHER DANS LES JOURS A VENIR 

Faux .
Un moteur thermique se règle avant chaque journée de vol .
Il est même nécessaire parfois de le retoucher dans une même journée .
En effet , des facteurs comme la pression atmosphérique , la température ou le taux d’humidité dans l’air changent d’un jour à l’autre , ayant une influence direct sur le fonctionnement . Sans oublier les vibrations …
Il est donc nécessaire d’affiner ou de retoucher les réglages car le moteur risque à un moment de tourner trop riche ou trop pauvre , avec les conséquences que nous connaissons .

webmaster_221 ON PEUT UTILISER INDIFFEREMMENT DE L’HUILE OU DE LA GRAISSE POUR LUBRIFIER LES 2 AXES PRINCIPAUX (ROTOR ET ANTI-COUPLE)

Faux .
La compression de la graisse est plus difficile qu’une huile dans ce cas précis . N’oublions pas que les écarts de friction sont de l’ordre de quelques centièmes de millimètres .
De plus , la graisse est aussi un « ramasse poussière » et peut faire bloquer un guide sur les axes ou faire forcer les servos .
Il est préférable d’utiliser une huile de graissage .
A répéter régulièrement afin d’avoir toujours un axe nickel pour la friction .

 

 

 

MAINTENANCE

webmaster_221 INSPECTEZ VOTRE MACHINE

- prenez l’habitude , après chaque séance de vol , de vidanger le réservoir de carburant pour éviter la formation de dépôts .
- nettoyez minutieusement avec un chiffon propre et de l’alcool votre hélico afin d’enlever les traces d’huile sur l’ensemble du châssis et sur la mécanique .
- vérifiez le serrage de toute la visserie (renvois , palonniers , fixation moteur , carburateur , silencieux , servomoteurs , poutre de queue , bagues de tête de rotor , train d’atterrissage , etc… ) .
- vérifiez l’état des chapes et des tringleries , et de manière générale si des jeux ne sont pas apparus ou n’ont pas évolué sur l’ensemble des articulations .
- contrôlez les jeux entre les pignons des transmissions .
- contrôlez de temps en temps l’état des roulement .
- lubrifiez le plateau cyclique et l’arbre du rotor, ainsi que les différents renvois , articulations et coulisseaux de la tête de rotor et de l’anticouple .
- graissez de temps en temps les engrenages enfermés .
- contrôlez aussi la tension et l’état de la courroie de transmission .
- vérifiez le réservoir et les tuyauteries  pour parer aux craquelures et aux fuites .
- vérifiez les cordons électriques . Ils peuvent se couper en frottant sur la structure ou se débrancher .
- n’oubliez pas de recharger vos accus .

webmaster_221 VERIFIEZ VOS DAMPERS

Le contrôle visuel à lui seul ne permet pas toujours de déceler certaines défaillances mécaniques sur un hélico RC .
Par exemple , il est conseillé de vérifiez de temps en temps l’état des dampers .
Posez–vous alors les questions suivantes :
- ai-je du mal à régler le tracking malgré que tous les autres réglages standards ont été fait ?
- ai-je les commandes « molles » en vol alors que là aussi tout est apparemment ok ailleurs ?
- ai-je des flexions ou du jeu dans les pieds de pales lorsque je soulève l’hélico par les bouts des pales ?
- je n’ai jamais changé mes dampers depuis plusieurs années …

Si vous répondez par oui à l’un de ses constats , alors il y a de fortes chances que vos dampers soient abimés , usés , et ils doivent être vérifiés par un démontage …

webmaster_221 EN CAS DE CRASH , CE QU’IL FAUT VERIFIER

- l’arbre de démarrage du moteur
- tous les pignons et les couronnes
- l’arbre du rotor , la barre de Bell
- les axes de fixation des pales
- le tube de queue et ses haubans
- le cardan de commande du rotor d’anticouple
- l’arbre du rotor d’anticouple et son système de commande
- les pales du rotor principal et du rotor d’anticouple
- la dérive et le stabilisateur

22 Réponses à “* Diagnostiquez votre hélico”

1 2 3 5
  1. Paul dit :

    Super cette page !
    Je fais de l’hélico depuis 6 mois et votre tuto me rend bien service .
    Merci
    Paul

  2. Eric G dit :

    Bonjour Paul ,
    Tout le plaisir est pour moi .
    Merci de votre visite , n’hésitez pas à jeter un coups d’oeil sur les autres sujets et à laisser un petit com .

    Encore merci .
    Eric G

  3. fontaine christian dit :

    slt eric sa vas , ok mon tz90 gasser a pris son premier vol d’éssais ce dimanche. c’est sublime. merci a toi et tes conseils qui ont été precieux. je mettrais des ptites vidéos sur you tube et je t’envois les liens. bonnes soirées a toi et a plus.(ps : tu as pus regler ton probleme de chauffe sur ton hélico?).a bientot.

  4. Eric G dit :

    Bonjour Christian ,
    Je suis heureux de savoir que les conseils sur mon blog t’ont rendu service .
    Mais ce sont des petites connaissances , j’ai encore beaucoup à apprendre et le blog n’est pas toujours très complet !

    Super pour ton gasser , je suis content pour toi . Au fait , ta machine est-elle bruyante ?

    Autre chose , pourquoi le lien que tu m’a donné la dernière fois ne fonctionnait pas ?

    Pour ce qui est de mon hélico , c’est une maquette et sa cellule est assez lourde , d’où mon problème . Le moteur est vachement sollicité et je dois trouver le bon compromit entre poids/moteur/pas .
    Hier j’ai fais plusieurs vol de réglage et je commence à avoir des résultats …
    Il y a encore du boulot !

    Au fait , si tu veux papoter de temps en temps , pourquoi ne me rejoins-tu pas sur mon Forum ?
    C’est un forum très simple , pas beaucoup de monde , les sujets sont divers , ce qui fait qu’il y en a pour tous les goûts .
    Il y a une rubrique avion et hélico …
    L’adresse : http://passion-et-partage.forumactif.com/

    N’hésites pas si ça te tente !
    Bonne journée et prudence avec l’hélico .

    Eric

  5. fontaine christian dit :

    slt eric sas vas? pour le lien je ne sais pas !!!!! pour le bruit du moteur ben sa ronronne comme une debrouissailleuse lol c’est tres stable mieux que mon hk 500 mais en decembre je passe commande chez hobbyking d’un pot rjx et je verrais bien. ok pour ton forum je m’inscrit. oui ok pour la prudence c’est vrai que les pales 690mm fibre de carbonne tourne vite. je reste vigilant. a plus et bonne journée.

1 2 3 5

Laisser un commentaire

 

vacanceschatel |
Faire de sa passion son mét... |
faites un tour dans mon jardin |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Naruto ,Manga et encore Man...
| patchwork
| helicoptere luchon 2