• identi10

    identi10

  • Qui je suis !
    -------------------------------------------
  • " L'équilibre doit absolument imprégner le Monde , tant au niveau individuel que collectif , pour que l'harmonie et la paix puissent s'installer . " - Eric G -

    ---------------------------------------------

    ---------------------------------------------
  • hobbies

    ----------------------------------------

  • Sondage

    Merci de donner votre avis ! Ce blog vous semble :

    Voir les résultats

    Chargement ... Chargement ...
  • Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter

  • Méta

  • Votre attention svp !

    Certaines marques , images et vidéos qui sont présentes sur ce site appartiennent à leurs auteurs respectifs . Si vous notez des infractions sur mon blog , je m'en excuse . Merci de m'avertir pour que je puisse régulariser . Pour ce qui est de mon travail (textes , photos , croquis ...) , ils sont libres de droit . Eric G ------------------------------------------

    Cliquez ici

* Réglage carburateur 2T méthanol

Posté par Eric G le 29 mai 2011

* Réglage carburateur 2T méthanol dans Dossiers techniques

Réglage du carburateur 2T méthanol

(Exemple de réglage juste après le rodage moteur)

Rôle de la vis de ralenti  

Ce réglage permet de ne pas caler et de toujours garder un régime moteur de fonctionnement stable .

 

Rôle du contre pointeau (Vis de reprise)

Il permet de définir la « reprise » . C’est l’accélération du moteur , sa montée en régime depuis la phase de ralenti . Plus on serre cette vis , plus l’accélération sera franche , et vice-versa pour enrichir le moteur .

 

Rôle du pointeau (Vis de pointe ou encore vis de richesse)

Il détermine la vitesse de pointe , c’est la limite de montée en régime du moteur .

schyma12 dans Dossiers techniques

 

Avant de commencer le réglage , il faut vérifier :

- que le pointeau soit ouvert de 3 tours

- que le contre pointeau soit ouvert de 2 tours

- que le boisseau soit ouvert à fond . L’extrémité de la tige doit arriver en plein milieu de l’ouverture d’entrée d’air du carburateur .

 

Le réglage moteur se fait à chaud . S’il est  complètement déréglé , il faut :

1) commencez par régler le ralenti assez haut (moins de risque de caler le moteur) .

Note : Le réglage du contre pointeau fait varier le ralenti .

2) réglez ensuite le pointeau pour avoir une bonne vitesse de pointe sans surchauffe

3) réglez le contre pointeau pour avoir une accélération constante

4) reprenez le réglage du ralenti

 

Réglage du ralenti

Il faut serrer pour monter le ralenti et desserrer pour baisser le ralenti . Le ralenti se règle également avec le trim de gaz .

 

Réglage du pointeau

* Si le pointeau est trop fermé ( trop vissé ) , le moteur est trop pauvre . Le moteur va vite monter en régime et chauffera  (risque de serrage , moteur moins lubrifié) . On reconnait qu’un moteur est trop pauvre quand il y a risque de coupure à haut régime . Cette coupure peut être précédée d’une baisse de régime . Il faut alors ouvrir d’urgence le pointeau d’1/4 de tour .

* Si le pointeau est trop ouvert ( trop dévissé ) , le moteur est trop riche . Il ne prendra pas ses tours et la vitesse de pointe sera moyenne .

On reconnait qu’un moteur est trop riche quand il fume et rejette de l’essence imbrulée . Il faut alors revisser le pointeau 1/4  tour par 1/4 de tour . Le risque d’un moteur trop riche est d’abimer la bougie en s’encrassant et de créer de la calamine . Pour obtenir un bon réglage , ouvrez les gaz au maximum , serrer le pointeau par cran , le moteur doit accélérer à chaque cran .Au moment ou il n’accélère plus il faut arrêter de serrer la vis . Par sécurité , il faut revenir en arrière de 4 à 5 crans afin de garder un mélange gras sécuritaire .

 

Astuce

Il est préférable de faire le réglage du pointeau en mettant l’avion à la verticale , le nez en haut . Ainsi , lorsque l’avion volera à plat , le moteur tournera un peu plus riche et dans une phase de montée , on obtiendra la vitesse de pointe .

 

Attention

Le réglage d’un moteur est toujours un compromis entre la performance maximale et la stabilité de réglage . Un réglage trop pointu est instable et entraine vite la chauffe .   Il est recommandé de régler le moteur un soupçon riche en pointe pour avoir une stabilité de performance , une usure réduite et une température stable dans le temps .

 

Réglage du contre pointeau

Le contre pointeau se règle 1/8ème de tour par 1/8ème de tour . Le réglage du contre pointeau permet d’avoir une carburation constante quelque soit le régime du moteur . Pour le contrôler : mettre le moteur au ralentis , puis d’un coup , accélérer à fond  . Le moteur doit monter en régime sans cafouiller , sans caler .Si ce n’est pas le cas , c’est que le contre pointeau est trop riche ou trop pauvre .

Le réglage du contre pointeau comme pour le pointeau joue un rôle dans le mélange air/carburant . Aussi , on a parfois du mal à savoir si c’est sur le contre pointeau ou sur le pointeau qu’il faut intervenir .
Cependant , pour les habitués , un indice peut mettre sur la voie . Effectivement , le pointeau agit sur les hauts régimes moteur tandis que le contre pointeau agit plutôt sur les  bas et moyens régimes .

* Si le contre pointeau est trop fermé ( trop vissé ) , le moteur accélère en retard ou s’éteint . Il a tendance à chauffer à faible régime et détériore le ralenti .

* Si le contre pointeau est trop ouvert ( trop dévissé ) , le moteur s’engorge à l’accélération , fume et peut même caler lors de l’accélération . Il met un certain temps pour revenir au ralenti .

 

Astuce

Pour savoir si le contre pointeau est trop ouvert , réglez le moteur un peu au dessus du ralenti en mettant le trim des gaz à fond , puis pincer l’arrivée d’essence .Si le moteur accélère avant de caler , c’est qu’il fonctionne mieux avec moins d’essence et donc il faut fermer le contre pointeau .

 

Conclusion :

Il faut faire preuve de patience et de pratique pour mener à bien un bon réglage .Un moteur bien réglé a des accélérations franches , il ne subit pas de baisse de régime lorsqu’on le pousse à fond et son ralenti est stable .Soyez un « bon docteur » pour votre moteur . Aussi , ne négligez pas de vérifier sa température de fonctionnement qui devrait se situer entre 85 et 115° . (Expérience personnelle : les Thunder Tiger tolère une température de fonctionnement plus élevée que les OS … )

Dans tous les cas , si le « bébé » fait trop de fièvre , il faut chercher les causes car sa santé est en jeu ! 

 

——————————– 

   

Démarrage dans des conditions normales

1 – Allumez l’émetteur puis le récepteur 2 – Ouvrir le pointeau de 2 tours vers la gauche
3 – Mettre les gaz au maximum
4 – Fermez avec le pouce l’entrée d’air du carburateur et tourner l’hélice pour faire venir l’essence
5 – Brancher le réchauffeur de bougie et remettre les gaz à zéro ; le carburateur étant légèrement ouvert
6 – Placez l’hélice à la verticale et la faire tourner vivement dans le sens contraire des aiguilles d’une montre
7 – Laissez tourner le moteur et sortir le réchauffeur de bougie
8 – Mettre les gaz au maximum , l’avion tenu à la verticale
9 – Réglez le pointeau jusqu’à ce que le régime soit à la pointe et tourner le pointeau 2 à 3 tours vers la gauche . Le régime ne doit pas changer sinon il faut de nouveau régler le pointeau


bouton-retour

Laisser un commentaire

 

vacanceschatel |
Faire de sa passion son mét... |
faites un tour dans mon jardin |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Naruto ,Manga et encore Man...
| patchwork
| helicoptere luchon 2